Des fleurs pour Algernon, Daniel Keyes

L’histoire

Charlie Gordon est depuis toujours déficient mental. Il travaille dans une boulangerie la journée, effectuant de petits travaux comme le nettoyage, le balayage, les livraisons. Le soir, il suit des cours auprès de Melle Kinnian, dans une école spécialisée. Le rêve de Charlie: devenir intelligent…..
Un jour, il est contacté par une équipe de scientifiques. Après avoir mené des tests et des opérations sur une souris baptisée Algernon, ils ont réussi à la rendre plus intelligente. A présent, ils ont besoin d’un « cobaye » humain. Charlie, seul, sans aucune famille, est le patient idéal. Il accepte. Les médecins lui demandent alors de tenir un journal pour rendre compte des progrès faits après son intervention. L’opération est une réussite: Charlie devient très intelligent. Son QI dépasse le chiffre de 185. Charlie se rend compte alors de beaucoup de choses: il saisit la vraie nature humaine et mène sa propre expérience du monde.

Mon avis

J’avais entendu et lu beaucoup de critiques sur ce roman. Voilà ce que j’en ai pensé.
L’histoire est d’abord séduisante. Comment faire d’un arriéré mental un véritable génie? Et surtout coment le montrer? L’idée de faire tenir un journal intime qui rende compte de ses progrès au narrateur est une idée très intéressante. En effet, c’est à travers les yeux de Charlie et à travers ses émotions que l’intrigue se déroule. Au début du roman, les compte-rendus sont décousus et bourrés de fautes. En effet, Charlie écrit comme il entend. Puis au fur et à mesure des progrès qu’il fait, l’écriture devient plus fluide, la pensée plus claire. On peut souligner ici le talent du romancier qui montre subrepticement les progrès réalisés par son personnage. L’évolution dans la façon d’écrire se fait tout en douceur et traduit les progrès intellectuels de Charlie.

J’ai beaucoup aimé les moments où Charlie fait l’expérience du monde. Il découvre la vie, la vraie comme si le brouillard qui obscurcissait son jugement s’était dissipé. En effet, il se rend compte de la vraie nature des hommes. Avant son opération, il était apprécié de ses camarades car il leur était inférieur intellectuellement. Charlie pensait qu’on l’aimait bien alors qu’on se fichait bien de lui. La prise de conscience est cruelle. L’homme a toujours besoin de se comparer un être inférieur physiquement ou intellectuellement pour se sentir exister. A partir du moment où Charlie devient plus intelligent, il est détesté. Il n’est plus le bouc émissaire sur lequel on pouvait décharger sa mauvaise humeur, sa rancoeur. Il « est » à part entière et dérange son monde.
J’ai apprécié les moments où le personnage a soif de tout ce qu’il n’a pas eu ou vécu auparavant. Charlie est comme une éponge: il apprend une vingtaine de langues, joue de n’importe quel instrument à la perfection, participe à des tas de débats plus complexes les uns que les autres. Il nait une deuxième fois au monde.
Soulignons que j’ai également adoré le personnage de Fay, cette jeune femme complétement timbrée qui initie Charlie à la vie, à l’alccol, à l’amour. C’est elle qui fait son apprentissage.

J’ai trouvé par contre que le livre était parfois long. En effet, il y a souvent des flashbacks où Charlie parle de son enfance traumatisée entre une mère colérique, hystérique et un père effacé. Ces retours en arrière ralentissent l’histoire et m’ont parfois ennuyée. Cependant, ils permettent de comprendre une chose: Charlie, malgré cette nouvelle intelligence, malgré cette deuxième naissance, ne sera jamais heureux. Il ne peut pas éffacer son passé et il reste marqué à tout jamais. Quoiqu’il fasse, il reste hanté par son passé et ne peut s’en détacher.

Mon bilan: assez satisfaite de cette lecture même si parfois j’ai eu la tentation de sauter des pages.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s