Emily the Strange, Dans Le Noir, Rob Reger

Troisième tome des aventures d’Emily the Strange mettant en scène le personnage éponyme. Cette fois-ci, Emily étudie ses ancêtres et découvre l’existence de « Tantes Obscures ». L’une d’elle, Lily, aurait été assassinée. Emily décide de remonter dans le temps, jusqu’en 1790, afin d’empêcher le crime. Mais rien ne se passe comme prévu……….

 

Toujours sous forme de journal intime au jour le jour et heure par heure, Emily nous raconte sa folle aventure dans le passé!

La première partie du livre ne m’a guère plu. Emily nous raconte sa vie quotidienne. Elle n’aime pas l’école et préfère étudier chez elle: la physique, le Krav-maga, l’astronomie, etc… Elle cherche surtout et par tous les moyens à trouver de la roche noire, un précieux matériau qui lui permet de faire fonctionner sa machine à remonter dans le temps. Rien de bien intéressant ici sauf peut-être le fait qu’on apprenne à connaître Emily. Je n’ai pas lu les deux premiers tomes de la saga. Pas besoin de les lire! On comprend vite qu’Emily est une ado bien particulière: elle aime les chats, elle vit la nuit, elle construit des inventions bizarroïdes.Je dirais que la première partie permet de remettre les choses en place.

Tout devient plus intéressant lorsqu’ Emily remonte le temps et débarque en 1790 pour sauver sa tante Lily. Les deux jeunes filles ont alors sensiblement le même âge. Elles sont toutes deux confrontées à une image de la femme très différente de ce qu’elles connaissent: Emily apprend à vivre avec une robe, un bonnet et des couches de vêtements pas idéalement pensés pour courir et grimper aux arbres; Lily voit en sa nièce une jeune fille très libérée, qui n’hésite pas à entreprendre des actions réservées aux hommes. La confrontation entre les deux filles est amusante, chacune apprenant de l’autre.

L’intrigue en elle-même n’est pas bien passionnante. Il s’agit d’arrêter les agissements du méchant et de sauver les gentils: on connaît la fin par avance. Il y a énormément de dialogues dans ce livre: il se lit donc très rapidement. Ils n’ont d’ailleurs pas toujours un intérêt crucial. J’ai tout de même aimé les listes que dresse constamment Emily: ce qu’elle doit faire, ce qu’elle aime ou n’aime pas. C’est souvent drôle!

Enfin je terminerai en parlant des illustrations. Elles émaillent tout le récit. Elles sont souvent amusantes et mettent un peu de couleur et de vie dans le livre.

En résumé, un livre qui se lit vite, très vite mais qui ne représente pas un intérêt littéraire très grand. A réserver aux jeunes ados qui adoreront le personnage gothique d’Emily et son journal intime.

Je tiens à remercier les éditions Michel Lafon et Livraddict pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

Publicités

Une réflexion sur “Emily the Strange, Dans Le Noir, Rob Reger

  1. Pingback: Mes partenariats | carolivre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s