La petite Fadette, George Sand

Pourquoi ce livre?

J’allie boulot et challenge « j’aime les classiques ».

De quoi ça parle alors?

Landry et Sylvinet (ok les prénoms sont ce qu’ils sont) sont deux jumeaux qui naissent dans une famille aimante et prospère dans le Berry du 19ème siècle. Ils ne font rien l’un sans l’autre: jeux, promenades, apprentissages. Ils ne peuvent vivre l’un sans l’autre. Cette gemmelité poussée à l’extrême pose problème à leurs parents. En effet, il faut envoyer un des garçons dans une autre ferme afin qu’il gagne sa vie. C’est Landry qui se dévoue car il paraît plus fort que son frère.
La vie à la ferme est d’abord dure pour Landry, privé subitement d’une partie de lui-même mais il est beau garçon et remporte beaucoup de succès au bal du village. Il fleurte avec la belle Madelon ce qui suscite une vive  jalousie de la part de Sylvinet. Celui-ci piqué au vif décide de faire une fugue. Landry part à sa recherche et rencontre la petite Fadette. Cette dernière vit seule avec sa grand-mère et son petit frère. Tous les habitants du village évitent cette famille réputée pour être une famille de sorciers. Landry se méfie d’abord de cette fille étrange qui ressemble plus à un garçon qu’à autre chose, qui monte à cheval, court à travers champs et ne se soucie guère du regard des autres. Cependant, la petite Fadette l’aide à retrouver son frère. Landry pour la remercier conclut un pacte avec elle: il devra faire ce qu’elle lui demandera.
Un an s’écoule quand Landry rencontre à nouveau la petite Fadette. Cette dernière n’a pas oublié la promesse qu’il lui avait faite. Elle lui demande de lui accorder trois danses à la fête du village. Landry y consent. Il danse avec la petite fadette devant tout le village et la défend même des moqueries qu’on lui adresse. La jeune fille blessée dans son amour propre s’enfuit. Landry la rattrape. Au clair de lune, dans la vallée, il lui demande un baiser. Le jeune homme tombe peu à peu amoureux de cette jeune fille aux pouvoirs étranges.

Mon avis

La Petite Fadette appartient aux romans champêtres de Sand. Il s’agit de romans mettant en scène la vie des paysans berrichons: une vie simple, honnête et bien sûr idéalisée. En effet, dans ce type de romans, les paysans ont du coeur et  vivent en harmonie avec la nature: tout est bien qui se finit bien. On serait donc  tenté de penser que La petite Fadette est un roman gentillet, plein de bons sentiments. Il faut dépasser ce préjugé et aller au-delà des apparences.
La Petite Fadette est avant tout une histoire d’amour entre deux jeunes gens que tout oppose. Landry vient d’une famille plutôt aisée et aimante, de bonne réputation. La petite Fadette a été abandonnée par ses deux parents et recueillie par une grand-mère avare. Ils doivent aller au-delà des préjugés pour vivre leur amour au grand jour. On prend plaisir à suivre l’évolution de cette histoire d’amour. La petite Fadette résiste autant qu’elle le peut à ses sentiments mais le désir et la passion sont trop forts. Landry incarne un idéal: il attend patiemment sa belle, la protège et sait voir au-delà des apparences.
J’ai aussi beaucoup aimé le thème de la gemmellité traité avec finesse : Sylvinet est un personnage de l’extrême toujours au bord de la folie: il ne supporte pas d’être séparé de son frère. Sand pointe du doigt un phénomène toujours d’actualité: les jumeaux sont liés par une force invisble et incompréhensible de la part d’un être « sans double ».
La petite Fadette est un personnage bien étrange mais attachant. Son prénom fait référence aux farfadets et autres lutins. Sand mêle folklore berrichon et sorcellerie dans ce roman. La jeune fille apparaît comme celle qui initie Landry aux pouvoirs occultes mais aussi à l’amour. Elle est la seule à pouvoir séparer les deux garçons de leur attachement motifère. Elle est en cela une heroïne comme Sand aime à les décrire.
Enfin, il faut noter que le roman est truffé de mots en patois berrichons. Mon édition comporte un glossaire qui « traduit » ces mots. Le roman n’en est que plus savoureux.

Un roman facile et agréable à lire, qui invite à découvrir d’autres romans de George Sand.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s