Lady, ma vie de chienne, Melvin Burgess

L’intrigue

 

Sandra est une jeune anglaise très délurée. Elle passe son adolescence dans une banlieue de Manchester. Quand elle descend en ville, c’est pour voler dans les magasins, traîner avec sa bande et coucher avec des garçons, des tas de garçons……..

Un jour, alors qu’elle flirte avec un énième garçon, Sandra trébuche et tombe sur un SDF. Il s’agit de Terry, un homme sans le sou bien connu des services de police. Dans sa chute, Sandra renverse la bière de Terry. Ce dernier entre alors dans une colère noire. Il insulte Sandra de « garce » et de « chienne ». C’est alors que Sandra se transforme…… en chienne.

Elle ne comprend d’abord pas ce qui lui arrive. Quand elle se rend compte de la réalité, elle tente par tous les moyens de redevenir humaine mais lutter contre ses instincts de chien est un pari bien audacieux………..

 

 

https://i2.wp.com/www.decitre.fr/gi/03/9782070440603FS.gif

 

Mon avis

 

 

A sa publication Lady, ma vie de chienne a suscité un véritable tollé. Certains s’en sont pris à l’auteur en clamant haut et fort que son livre était une insulte à la femme, qu’il en renvoyait une image dégradante. Personnellement, je n’ai jamais ressenti ce côté irrespectueux ou dégradant. Lady, ma vie de chienne est plutôt une réfléxion générale sur la condition humaine, que l’on soit né homme ou femme.

 

Bien sûr, on ne peut nier le fait que Sandra est au départ une fille présentée comme facile. Elle aime coucher avec des tas de garçons, boire, fumer. En réalité, elle profite de sa vie d’adolescente. Elle sait très bien que son avenir n’est pas rose: très moyenne à l’école, elle n’espère pas faire une grande carrière et de grandes études. Alors tant qu’elle plaît et qu’elle est mignonne, elle se fait plaisir.

 

Pourtant, un événement va venir tout chambouler. Sa rencontre avec Terry aura de graves conséquences: Sandra sera transformée en chienne! A présent elle s’appelle Lady. On pourrait trouver à redire sur cette transformation animale. Pourquoi en chienne et pourquoi pas en chat ou en pigeon? Je n’ai rien trouvé de sexiste ici. Pour preuve, d’autres transformations ont eu lieu avant Sandra. Il y a au Mitch et Bobby qui deviendront ses compagnons d’infortune. En fait le chien permet à l’auteur d’explorer le territoire de la ville et de jouer avec les instincts de son personnage.

 

Une fois transformée, Sandra/Lady expérimente des sensations cent fois plus fortes que lorsqu’elle était humaine. Elle court à perdre haleine, renifle les autres chiens sans aucune gêne, fouille les poubelles. Mais au fond d’elle, elle aimerait redevenir humaine. Au gré ce des expérimentations, elle s’apercevra que la vie de chien a finalement du bon.

 

Un petit roman très bien écrit qui permet de se poser des questions sur notre condition d’être humain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s