Le crime d’Halloween, Agatha Christie

L’intrigue

 

 

Le jour d’Halloween, les habitants d’une petite ville organise une fête pour les enfants. Au cours des préparatifs, Joyce, une adolescente de 13 ans, se vante d’avoir déjà assisté à un meurtre. Elle explique qu’elle ne l’a réalisé que bien plus tard. Peu après, alors que la fête bat son plein, la jeune fille est retrouvée noyée dans une bassine d’eau qui avait servi pour le jeu des pommes. Qui a tué Joyce et pourquoi? Miss Oliver, une célèbre écrivain, sur place au moment du drame, va chercher de l’aide auprès d’Hercule Poirot.

 

https://i2.wp.com/www.livredepoche.com/photos-couvertures/LGFLIVREDEPOCHE/2010/9782253182207-G.jpg

 

 

Mon avis

 

 

Pas de risque en lisant un Agatha Christie: on est rarement déçu! Cette règle s’applique donc à ce petit roman de circonstance, Halloween et la Toussaint obligent!

 

C’est pour ma part, ma première rencontre avec Hercule Poirot et j’avoue que le personnage m’a plu. Il enquête sans trop savoir dans quelle direction aller. Un peu comme le lecteur en fait. Mais rapidement, il se fait une opinion des individus auxquels il a affaire. J’ai beaucoup aimé ses manies de « vieux garçon » comme celle qu’il attache au détail de ses chaussures vernies trop petite et pas du tout adaptées pour la campagne anglaise. Rappelons que le livre se déroule en plein mouvement hippie. Hercule poirot a parfois du mal à comprendre les mode des jeunes gens: vêtements bariolés, coiffure extravagante, c’est avec un regard incrédule qu’il observe tous ces changements!

 

Les autres personnages font pour moi plus de la figuration qu’autre chose et permettent à l’intrigue d’avancer. Seule mention pour Mrs Oliver, agaçante à bien des égards mais qui incarne l’écrivain et pas n’importe lequel! Elle écrit des romans policiers. Ainsi dans sa bouche, l’auteur a placé quelques réflexions sur la manière de créer des personnages et de faire avancer une intrigue. Assez intéressant je dois dire si on considère que c’est un peu Agatha Christie qui parle.

 

Au niveau de l’intrigue, il s’agit d’une enquête somme toute banale: un mort, un meurtrier, des suspects. Ce qui m’a plu en fait dans ce roman, c’est surtout l’ambiance attachée à la fête d’Halloween si prisée des Anglos-Saxons. Citrouilles, sorcières font partie de la fête et apportent une touche de mystère.

 

Enfin, seul bémol pour moi: la fin du roman. Je la trouve un peu tirée par les cheveux ou plutôt extravagante par rapport à l’intrigue initiale. Je n’en dévoilerai pas plus, amis lecteurs, mais si vous avez lu ce livre, faites moi part de votre sentiment vis-à-vis de cette fin!

Publicités

2 réflexions sur “Le crime d’Halloween, Agatha Christie

  1. Je viens de lire la bd et pour le coup, toutes les subtilités du roman ne sont pas forcément illustrées. Le fil conducteur m’a parfoid échappé et c’est pour ça que je vais m’acheter le roman pour avoir un point de comparaison et surtout, la totalité du développement de l’intrigue.

  2. Pingback: La Maison biscornue d’Agatha Christie | Carolivre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s