Le seigneur des anneaux, Les deux tours, JRR Tolkien

J’avais laissé en plan Frodon et sa bande depuis un petit moment. Il était temps de reprendre la route pour ce satané Mordor!!

 

 

https://i2.wp.com/www.decitre.fr/gi/95/9782070612895FS.gif

 

 

 

 

 

 

L’intrigue

 

 

On retrouve toute la bande, nain, elfe, homme, hobbit mais cette fois-ci les chemins se séparent. En effet, souvenez-vous: à la fin du premier tome, Frodon et Sam partent seuls sur une frêle embarcation à l’assaut du Mordor tandis que le reste de la troupe combat vaillament contre les horribles Orques. Au passage, Boromir meurt.

Le deuxième tome se partage donc entre un livre consacré à la compagnie d’Aragorn et un autre consacré à la quête de Frodon et Sam.

Je n’en révèle pas plus….

 

 

Mon avis

 

 

Je suis toujours aussi époustouflée par la richesse du monde créé par Tolkien. A chaque page, à chaque nouveau chapitre, une nouvelle race, un nouveau peuple nous est dévoilé. Tout comme les hobbits, le lecteur découvre les us et les coutumes des habitants de la terre du milieu. J’ai beaucoup aimé la rencontre avec les Ents, ces arbres qui semblent innoffensifs et bien indolents mais qui savent dégainer leur « écorce » quand il le faut.

 

 

Bien sûr, un des épisodes les plus marquants est celui de la bataille du gouffre de Helm. De chaque côté des remparts, les guerriers s’affrontent et on souffle de contentement avec eux lorsque les « gentils » remportent la bataille. Mais chez Tolkien, tout n’est pas aussi simple. A chaque fois, les hommes et les Elfes doivent faire de grands sacrifices et Gandalf, la voix de la sagesse, est là pour leur rappeller. Certes il faut combattre le mal mais ne pas se laisser envahir et submerger par sa propre haine ou vengeance. Ainsi, ce deuxième tome est beaucoup plus axé sur la stratégie face au mal absolu. Il faut toujours agir avec mesure.Ce dont les hobbits manquent manifestement!

 

J’avoue quand même avoir eu plus de plaisir à lire le livre qui concerne Frodon et Sam. Il y a selon moi plus d’actions et moins de palabres qui pourraient ralentir l’intrigue. Le dernier chapitre est d’ailleurs le meilleur selon moi. En effet, les deux hobbits sont face à l’horrible araignée Arachne qui n’a qu’une envie, dévorer ce plat de choix servi sur un plateau. Jusqu’au bout, le suspens nous scotche au roman!! Et puis, avouons le, on a bien envie de voir Sam tordre le cou à cette petite peste de Gollum visqueuse!

 

 

Enfin, je n’aurai qu’un seul reproche à faire. Les descriptions sont parfois difficiles à suivre et à visualiser. J’ai parfois eu du mal, en effet, à me représenter les scènes ou les paysages. Qu’à cela ne tienne, le support visuel (DVD!) m’aidera à m’en faire une idée plus claire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s