L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S Spivet, Reif Larsen

https://i2.wp.com/i26.servimg.com/u/f26/11/26/39/85/reif_l10.jpg

 

L’intrigue

 

T.S Spivet est un garçon de douze ans passionné par la cartographie et les illustrations scientifiques. Il en réalise de nombreuses pour de prestigieuses revues scientifiques sans jamais préciser son âge bien sûr!

 

Il vit dans le Montana. Son père est cowboy tandis que sa mère, le Dr Clair est entomologiste. Il a une soeur également, Gracie plus attirée par le monde pop et girly que par la sience pure et dure!

 

Un jour, le musée Smithsonian de Wahshington contacte T.S: il a obtenu le prestigieux prix Baird et il est invité à faire un discours. Mais comment faire lorsqu’on est un gamin de douze ans? A l’insu de tous, il décide de traverser l’Amérique d’ouest en est, tout seul, à bord d’un train de marchandises. Armé de tous ses instruments (sextants, compas, squelette de sansonnet, …) T.S se lance dans un voyage initiatique…..

 

 

Mon avis

 

Un vrai coup de coeur pour ce roman de Reif Larsen. Une magnifique découverte qui m’a véritablement enchantée! Merci mille fois aux éditions Le livre de poche et à Livraddict de m’avoir fait parvenir ce petit bijou!

 

J’ai littéralement adoré le personnage de T.S. C’est un petit garçon qu’on rêverait d’adopter! Il est débrouillard, intelligent et courageux. Mais ce n’est pas un personnage tout lisse non plus. Il cache des blessures profondes: il a perdu son jeune frère Layton et il reste rongé par la culpabilité. Les passages où il se confie sur son chagrin sont très émouvants. Cette douleur le suit partout et le voyage qu’il va faire lui permettra de l’apprivoiser peu à peu. Sa passion c’est de dessiner des cartes. Très pointu dans son domaine, il peut cartographier le réseau hydrographique du Montana comme se passionner pour la technique d’épluchage du maïs. Il a toujours des tas d’idées et voit les choses à sa façon. Un peu farfelu, il faut lire et relire le passage dans lequel il fait sa valise! Objets hétéroclites en tous genres et paquets de cherrios garantissent un voyage des plus inoubliables.

 

Comme tout enfant, T.S a des parents mais ceux-ci sont très très farfelus. D’abord on est en droit de se demander ce qu’ils font ensemble. La papa de T.S est cowboy. Il parle peu mais agit beaucoup. Toujours à droite, à gauche, il se sent mal dès qu’il est coincé entre quatre murs. Il a des expressions à mourir de rire que T.S s’empresse de reprendre « botter d’dans par une mule », « ces ignares de chèv’. J’ai beaucoup beaucoup ri lorsqu’il était en scène!

La mère de T.S est une scientifique. Elle se passionne pour l’entomologie. On pourrait donc penser que mère et fils sont complices. En réalité, le Dr Clair est dans son monde. Un peu à côté de la plaque, elle laisse tout brûler dans la maison en particulier les grille-pains. Aussi quand son fiston fugue, elle n’a pas vraiment l’air de s’en apercevoir!

 

T.S se lance donc dans un grand voyage qui lui permettra de traverser toute l’Amérique! C’est à bord d’un train de marchandises qu’il s’embarque pour ce périple. A bord, il ne s’ennuie jamais. Il regarde les paysages, se questionne sur ses relations avec ses parents et sa soeur. Dans ses bagages il a eu le temps de glisser un carnet dérobé à sa mère. Et T.S va lire ce petit carnet, récit des aventures de son arrière grand-mère Emma, première femme géologue. Ainsi il y a un récit dans le récit. L’histoire d’Emma est passionnante. Comme son arrière petit-fils, cette scientifique aura fait le trajet mais en sens inverse, allant de l’est vers l’ouest. Symboliquement et physiquement, T.S fait le voyage qui le ramène vers ses racines.Lors de ce voyage, il lui arrivera des aventures: pas facile d’être un hobo de nos jours!

 

Arrivé à Wahsington, c’est une autre histoire! Il faut faire comprendre que le T.S Spivet si génial et si doué pour les cartes n’a que douze ans en réalité. Passé la première surprise, T.S va vite déchanté de l’attention qu’on lui accorde. Traîné de plateau télé en plateau télé, il n’aura qu’une envie: retourner dans son bon vieux Montana natal!

 

Enfin, j’ai adoré les dessins, les schémas et les cartes qui sont disséminés dans le roman et qui viennent illustrer les propos de T.S. Ils sont maginfiques, souvent loufoques et plein de poésie. Ils ponctuent le récit et apportent véritablement un plus au roman. Esthétiquement c’est une vraie réussite et le résultat final est à la hauteur de la gageure! Le format original m’a également beaucoup plu!

 

https://i1.wp.com/www.mikael-cabon.com/wp-content/uploads/2010/07/A2spivet_wideweb__470x3420-150x150.jpg

 

En résumé ce roman est une vraie petite merveille. C’est un vrai coup de coeur pour moi, une révélation!!

Publicités

Une réflexion sur “L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S Spivet, Reif Larsen

  1. Pingback: Mes partenariats | carolivre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s