Long Spoon Lane, Anne Perry

Mon premier Anne Perry, offert gentiment par ma libraire! L’occasion de découvrir cette auteure prolifique dont la période préférée est l’époque victorienne. Cela tombe bien, moi aussi!

 

 

L’histoire

 

A Londres, en pleine nuit, une bombe explose, détruisant plusieurs immeubles d’un quartier modeste. Pitt est appelé par son chef Narraway. Les deux hommes de la Special Branch se rendent sur les lieux. Là, ils doivent faire face à des anarchistes irlandais et riposter par des coups de feu. Les individus sont maîtrisés. Cependant Pitt découvre, dans la maison où ceux-ci s’étaient réfugiés, le cadavre d’un homme. Il s’agit de Magnus Landsborough, fils d’un parlementaire respectable. Que faisait-il là et pourquoi a-t-il été abattu?

En menant l’enquête Pitt découvre une vérité qu’il ne soupçonnait pas et pour cause! Lui si honnête, ayant mis toute sa confiance dans la police, il se rend compte que celle-ci est corrompue! Qui tire les ficelles de cette machination?

Pitt retrouve son fidèle équipier Tellman pour enquêter sur cette conspiration policière et politique.  ne

 

 

Mon avis

 

 

Un sentiment plutôt mitigé à l’issue de cette lecture.

Commencons d’abord par ce que j’ai aimé. N’ayant jamais lu d’Anne Perry, j’ai découvert que Pitt était un personnage récurrent dans ses livres. J’ai tout de suite apprécié cet homme honnête, un peu utopiste peut-être, qui croit à une société meilleure. Il a foi dans la police et ne soupçonne pas un seul instant qu’elle puisse être corrompue. C’est donc horrifié et choqué qu’il va mener l’enquête. On sent que le personnage est touché dans ses idéaux et dans son amour-propre. Il doit affronter la vérité pour pouvoir mener son enquête du mieux possible. C’est donc un homme blessé par ce qu’il découvre que l’on suit tout au long du livre.

 

 

J’ai également apprécié l’ambiance victorienne de cet opus. Dans cette société très codifiée, on ne peut pas parler à tort ou à travers. Il faut savoir rester humble et discret. Le personnage principal en fait d’ailleurs les frais. Obligé de s’allier à son pire ennemi Voisey, il subit constamment les critiques voire les injures de ce dernier. Mais Pitt ne se laisse pas faire: il répond du tac au tac, quitte parfois à frôler l’irrespect face à cet homme d’une condition sociale plus élevée que lui. C’est par la parole et l’intelligence qu’il garde sa dignité.

 

La condition sociale est également un des sujet qui m’a plu dans ce roman. En effet, on traverse et on explore grâce au personnage de Pitt toutes les couches de la société. Les techniques d’investigation n’ont guère changées depuis. Pitt sait se fondre dans la masse en s’habillant et en parlant comme les gens du peuple ce qui donne lieu à certaines scènes truculentes.

 

Enfin j’ai beaucoup apprécié le personnage de Charlotte, le femme de Pitt. Femme moderne, elle n’hésite pas à participer, même de loin, à l’enquête de son mari. Issue d’une famille bourgeoise, elle n’a pas hésité à briser les conventions pour épouser l’homme qu’elle aime alors qu’il est d’une condition sociale inférieure à elle. Dommage qu’elle n’aie pas plus la parole dans cette aventure.

 

Enfin, passons à ce que je n’ai pas apprécié. Il s’agit tout simplement de l’intrigue. En effet, on découvre tout un jeu de pouvoir politique, d’alliance. L’histoire m’a donc paru un peu floue parfois. Les dialogues portant sur les sujets politiques m’ont parfois ennuyée. J’ai eu envie de sauter certains passages. En effet, ils ralentissaient l’action. Les 150 premières pages sont donc un peu longues (hormis l’incipit qui démarre sur les chapeaux de roue). Dommage, car j’ai apprécié le style de l’auteur et les personnages qu’elle a su créer.

 

Un avis en demi-teinte donc mais la découverte d’un auteur précieux! To be continued………

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s