Louis le Galoup, Jean-Luc Marcastel

L’histoire

 

 

Louis et Séverin sont frères. Ils vivent à Mandailles, petit village niché au coeur de l’Occitanie. Les temps sont durs dans ce sombre Moyen-âge surtout que les deux garçons sont élevés par un père tyrannique qui tient tout de l’ogre, aigri par son lointain passé de chevalier. Un soir, pour être rentrés trop tard, les deux garçons sont punis: ils devront dormir dans une remise attenante au « château » alors que dehors le froid est glacial. Dans la nuit, les garçons entendent des bruits étranges et manquent de se fait déchirer en pièces par une malebeste qui préfère se rabattre sur un troupeau de vaches. La malebeste est une créature de l’Enfer. Il faut dire que Mandailles est niché non loin de la Brèche, un territoire damné. Les hommes, les animaux qui s’y aventurent, changent et ne sont plus tout à fait homme, plus tout à fait bête.

Peu à peu, la peur s’empare des habitants du village tandis que d’étranges changements s’opèrent chez  Louis. Lorsque Thierry, le camelot, débarque au village, les révélations s’enchaînent. Louis n’est peut-être pas celui qu’il croyait être……

 

Mon avis

 

 

Découvert au salon du livre de Paris, ce roman est un vrai coup de coeur. Mêlant fantasy, qui évoque bien sûr Tolkien, et roman historique, laissez-vous emporter par cette histoire de loup-garou.

 

 

J’ai d’abord été agréablement surprise par le ton, le style de l’écriture. Il ne s’agit pas d’un roman traditionnel. Du moins, je l’ai plutôt ressenti comme un conte rapporté à la veillée auprès du feu. Dès les premières pages on se laisse emporter par la narration. Les expressions utilisées par l’auteur rendent le texte très vivant et donnent à voir les scènes. La langue coule dans l’oreille comme du miel sur la langue.

 

Les personnages de ce roman sont également bien construits. On s’identifie tout de suite à Louis, ce petit bout d’homme en devenir, d’un calme olympien mais qui cache une nature plus sauvage. Qui est-il? D’où vient-il? A mesure qu’il se pose ces questions, le lecteur fait exactement de même et découvre sa nature profonde.

J’ai beaucoup apprécié le personnage de la Roussotte, cette jeune fille qui n’aime pas qu’on l’appelle « sorcière » mais qui recèle bel et bien des talents cachés. Qui est-elle, elle aussi?

Mention spéciale au personnage du père Georges qui n’hésite pas à corriger ses ouailles d’une bonne torgnole. Un personnage haut en couleur mais empli de sagesse.

J’ai adoré également les illustrations. En effet, Le Galoup n’est pas qu’un roman. Il contient aussi de nombreuses et très belles illustrations réalisées par Jean-Mathias Xavier. Elles ornent le début de chaque chapitre. A la fin du roman, on en trouve aussi quelques-unes qui rappellent un passage précis de l’histoire. J’avoue que l’association des deux m’a tapé dans l’oeil.

 

 

Enfin, j’ai beaucoup apprécié le fait que ce livre ne s’adresse pas seulement aux enfants. Bien sûr il est catalogué « roman jeunesse » mais il possède différents niveaux de compréhension qui peuvent convenir à tous lecteurs. Il s’agit d’une aventure au premier abord mais surtout d’une réflexion plus dense qui touche la vraie nature de l’homme. Louis devra faire le choix entre l’animalité et l’humanité.

 

Bref, je ne vous cache pas que j’ai adoré ce roman. Il s’agit donc du premier tome d’une saga qui en compte trois à ce jour.

Je vous invite à découvrir ce roman. Un site lui est consacré. N’hésitez pas à y faire un tour ici.

Publicités

Une réflexion sur “Louis le Galoup, Jean-Luc Marcastel

  1. Pingback: Louis le Galoup, tome 1 : Le village au bout du monde – Jean-Luc Marcastel | Le Boudoir de la Damoiselle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s