Millénium 3, La reine dans le palais des courants d’air, Stieg Larsson

Attention je dévoile certaines choses dans cet article!! Spoiler!

Hé bien voilà! C’est la fin! Adieu Lisbeth. C’est ici que nos chemins se séparent au terme d’une intrigue qui m’aura maintenu en haleine pendant de longues heures.

Une fois encore tu m’as surprise dans cet ultime opus. Te voilà au seuil de la mort, une balle logée dans la tête à cause de ton père Zalachencko. Jusqu’au bout il aura voulu ta peau. Cela dit, il n’est pas en reste, un coup de hache au milieu du visage, ça doit faire un mal de chien. Dans cet hôpital, les médecins s’activent autour de toi, pour te rendre à la vie. Les miracles existent puisque tu récupères à une vitesse folle, sans aucune lésion. Toujours aussi fascinante malgré toi. Mais rien n’est réglé, Lisbeth. Te voilà, une fois de plus, enfermée. Cette fois-ci, le piège est inévitable: on veut te faire passer pour folle et te condamner pour des meurtres que tu n’as pas commis. Isolée et surtout privée de ton ordinateur, la situation semble inextricable.

Bien heureusement Super Blomkvist est de retour et refuse de te laisser tomber. C’est encore à ce fichu journaliste que reviendra la tâche ingrate de faire toute la lumière sur l’affaire Salander. Cette fois-ci l’enjeu est de taille puisqu’il s’agit de s’attaquer à la Sapö c’est à dire la police secrète suédoise. Mickael Blomkvist devra déjouer complots en tout genre et tentatives multiples d’assassinat! Ce troisième opus de la saga s’engage à dénoncer une société gangrénée où les policiers sont plus que pourris, où liquider un témoin gênant se fait sur un claquement de doigt. Les politiciens en prennent pour leur grade!

Malheureusement, Lisbeth reste clouée dans son lit d’hôpital une grande partie du roman. Pas d’action véritable pour elle. Dommage! J’aime sa façon expéditive (matraque électrique, gaz lacrymo et double kick) de traiter tout intrus un peu trop menaçant! A l’inverse c’est Blomkvist qui a le beau rôle ici et qui sait se faire plus malin que les autres. Piratages, mises sur écoute, faux cambriolage: un opus digne d’un bon film d’espionnage. Sortez vos Uzis!

Seul bémol (car il y en a souvent un avec moi), Mickael tombe amoureux! Et là je dis non!!! Reste le tombeur de ces dames, ça te va si bien. Mais bon puisque l’auteur en a décidé ainsi….

Adieu donc Millénium. Merci pour les bons shots d’adrénaline que tu m’a donné!

Une réflexion sur “Millénium 3, La reine dans le palais des courants d’air, Stieg Larsson

  1. Pingback: Millénium, Tome 4: Ce qui ne me tue pas de David Lagercrantz | Carolivre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s