Millénium, Tome 2, Stieg Larsson

Et voilà, j’ai mis les mains et les yeux dans un engrenage plus que fatal. Me voilà aux prises avec le deuxième tome de Millénium. Après la lecture du premier, j’avais hâte de retrouver Lisbeth et compagnie. Je n’ai pas été déçue du voyage….

Attention, je révèle certaines informations importantes au niveau de l’intrigue.

https://i2.wp.com/pascal.ledisque.free.fr/wordpress/wp-content/uploads/2008/05/millenium2.jpg

L’histoire

Nous voilà à nouveau en compagnie de Michael « super » Blomkvist. Le journal Millénium se porte à merveille, Blomkvist est de toutes les soirées, de tous les plateaux télévisés. Il est porté aux nues.
De son côté Lisbeth a décidé d’arrêter de bosser pour Milton Security. Elle s’occupe en voyageant à travers le monde. Elle a coupé tous les ponts avec Blomkvist non sans jeter de temps en temps un coup d’oeil à son ordinateur personnel.
De son côté, Michael travaille comme un fou furieux. En effet, la rédaction de Millénium a décidé de publier un sujet brûlant portant sur le commerce du sexe en Suède. Pour cela, elle s’appuie sur les travaux d’une criminologue et d’un autre journaliste. Tout va bien jusqu’au jour où ces deux personnages sont retrouvés assassinés dans leur appartement. Coïncidence, on retrouve les empreintes de Lisbeth sur l’arme du crime. Est-elle la meurtrière? Blomkvist se lance à sa recherche tandis que Lisbeth devient l’ennemi public numéro 1……………..

Mon avis

Encore une fois je suis conquise par Millénium et par le style de l’auteur même si j’ai encore parfois éprouvé quelques longueurs dans le livre. En effet, l’enquête de police piétine et du coup la narration aussi. L’intrigue met un peu de temps à se mettre en place. J’avais vraiment envie d’en savoir plus sur cette affaire.
Je n’ai que ce petit reproche à faire au livre. Le reste est mené avec brio. On retrouve enfin Lisbeth Salander et on en apprend plus sur elle. C’est ce que j’attendais avec le plus d’impatience. Cette jeune femme farouche possède de nombreux talents cachés et sa personnalité hors du commun en étonne plus d’un. On entrevoit chez elle une vraie transformation sociale aux côtés de Blomkvist. Le jeune femme est amoureuse pour la première fois de sa vie et elle éprouve les joies mais aussi les affres de l’amour.
Signalons également qu’une belle part est faite à Miriam Wu, la petite amie « accasionnelle » de Lisbeth. Là aussi, j’ai adoré le caractère bien trempée de cette nana qui manie à la perfection le kick.
J’ai aimé également la galerie de personnages dressée par Larsson notament les différents flics qui se succèdent dans l’affaire. Le personnage de Faste est haïssable au plus haut point et c’est avec joie qu’on attend le moment où ce macho sexiste se fera rembarrer.
Enfin, comme toujours, je me suis plongée avec délectation dans l’ambiance suédoise de Stockolm au point d’avoir envie d’aller y faire un tour.
Episode à suivre donc pour cette saga. Qui m’offrira donc le prochain tome.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s