La fiancée de Bombay, Julia Gregson

Londres, 1928. Viva est chargée de conduire Rose et Tor, deux jeunes anglaises de 19 ans jusqu’en Inde. C’est là que Rose doit épouser Jack son fiancé, engagé dans l’armée britannique.

Viva est une jeune femme atypique. Célibataire, orpheline, elle vit seule et compte bien se débrouiller pour mener sa vie comme elle l’entend. Cet emploi inopiné va lui permettre de voyager et de revenir là où ses parents sont morts, il y a quelques années.

Elle décide aussi d’escorter Guy, un étrange garçon. Tout ce petit monde fait connaissance à bord du paquebot où les soirées et les bals se succèdent. Arrivés à Bombay, les choses sont différentes. Les Indiens se rebellent contre les Britanniques. Pour Viva, Rose et Tor, c’est la fin de leur belle insouciance…..

https://i1.wp.com/32.img.v4.skyrock.net/325/jailu/pics/2841429488_1.jpg

 

Difficile de résumer ce roman de 700 pages en quelques lignes. J’ai pourtant tenter d’en esquisser les grandes lignes.

La fiancée de Bombay est un roman dont le personnage principal est Viva. C’est une jeune femme d’une vingtaine d’années. Elle vit seule à Londres et travaille.Elle souhaite devenir écrivain! Une gageure dans une société où la femme n’a le droit d’avoir que le rôle d’épouse! Viva est donc un personnage qui m’a plu d’emblée. J’ai aimé ce côté indépendant et solitaire. Elle a déjà eu quelques aventures. Elle va se révéler être un guide précieux pour Tor et Rose.

En effet, ces deux jeunes filles sont issues de la bourgeoisie anglaise. Rose va rejoindre son fiancé Jack à Bombay où elle doit l’épouser. Malheureusement, au fur et à mesure de la traversée, Rose comprend qu’elle a fait une erreur. Elle ne connaît pas Jack. Elle l’a rencontré une ou deux fois au cours de ses permissions. Et surtout elle réalise qu’elle va devenir une épouse. Rose, tout comme Tor, est une oie blanche. Elle ne sait rien des relations homme/femme et de la sexualité. Sa mère n’a jamais voulu lui en parler. Aussi, elle ne sait pas ce qui l’attend lors de sa nuit de noces. Elle essaie d’imaginer ce qui va se passer, tandis que Tor a pour seul but de trouver un mari. Viva est là pour leur en parler…

J’ai beaucoup aimé ce côté sociologique du roman. J’ai énormément appris sur les mœurs de l’époque. En effet, les jeunes filles sont maintenues dans l’ignorance jusqu’au soir de leur nuit de noces. Le traumatisme qui s’ensuit est très grand! La société est excessivement policée. Il ne faut pas montrer ses émotions. Il ne faut pas se confier. Les femmes vivent dans un carcan dominé par les hommes. La seule manière de se réaliser pour une femme est de trouver un époux honnête et riche puis de parader dans tous les clubs chics anglais. Une perspective dégradante dont seule Viva semble avoir conscience.

Lorsqu’elles débarquent en Inde, les trois jeunes femmes sont confrontées à la pauvreté et au racisme naissant. Les Indiens commencent à se rebeller contre la domination britannique. Viva s’engage aux côtés des enfants pauvres afin de leur apporter secours et soutien. Quant à Tor et Rose, elles mènent leur vie de femme.

J’ai préféré de loin la première partie du roman, qui se déroule sur le paquebot, à la seconde. En Inde, l’auteur étire son histoire. Nombre de passages sont inutiles et plutôt ennuyants. L’intrigue a alors tendance à s’essouffler et laisse apparaître l’inégalité du style de l’auteur. A certains moments, j’ai trouvé que les dialogues étaient futiles, digne d’un roman de chick-lit!!! De même avec l’intrigue secondaire qui aurait pu être tout simplement supprimer à mon sens. Le personnage de Guy n’a aucun intérêt et à tendance à irriter le lecteur;

Une lecture agréable mais un roman qui mériterait d’être plus court sous peine de lasser son lecteur!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s