Le cueilleur de Fraises, Monika Feth

http://adalana.files.wordpress.com/2011/02/le-cueilleur-de-fraises.jpg

 

Jette, Merle et Caro vivent en colocation en Allemagne. Les trois jeunes filles s’entendent à merveille. Merle oeuvre pour la cause animale, Caro cache tant bien que mal les séquelles d’une enfance malheureuse, Jette tente de vivre sa vie en toute indépendance, loin de sa mère Imke, romancière de polar très célèbre.

Mais un jour Caro rencontre un étrange garçon dont elle tombe follement amoureuse. Quelques jours plus tard elle est retrouvée assassinée selon un mode opératoire bien connu des services de police. Quatre crimes ont déjà été commis de cette manière. A chaque fois, la jeune femme était retrouvée dénudée, une étrange expression sur le visage, son collier disparu. Le tueur aux colliers aurait-il encore frappé?

Effondrées Jette et Merle décident de mener l’enquête et de retrouver cet étrange garçon dont Caro était tellement amoureuse….

 

   Le cueilleur de fraises est un polar destiné à la catégorie « young adult ». Très court (382 pages), il se lit rapidement. La couverture est de plus magnifique: je vous laisse l’admirer! Ce roman met en scène trois copines au caractère bien différent. Le début du livre permet donc au lecteur de faire plus ample connaissance avec elle. C’est peut-être ce qui m’a le plus déplu, ce côté « chick-lit » J’ai trouvé que l’intrigue mettait du temps à se mettre en place et je me suis parfois ennuyée. Mais quand les événements ont commencé à s’enchaîner, je dois reconnaître que j’ai été absorbée par ma lecture.

Chose étonnante, on connaît dès le début du roman l’identité du meurtrier sans que cela ne gâche rien. Il se confie d’ailleurs sur les pulsions qui le mènent à commettre tous ces meurtres. La narration oscille ainsi entre les pensées du tueur, le récit fait par Jette et les actions commises par les autres personnages. J’avoue que cela m’a un peu perturbée au départ puis je m’y suis faite sans problème.

Le plus étonnant dans ce récit est de voir que le piège mis en place par le tueur se referme doucement. Inexorablement, les jeunes filles courent à leur perte. Le lecteur assiste impuissant à leur chute sans pouvoir rien faire. Un parti pris radical de la part de l’auteur qui permet de renouveller le genre avec talent!

Enfin je terminerai ma chronique en insistant sur le personnage d’Imke, la mère de Jette. J’ai adoré les passages où il était question d’elle. C’est une auteure de polar et on peut la suivre au quotidien dans son travail, dans ses réflexions d’écrivain. J’ai beaucoup aimé l’ambiance créée autour d’elle: une maison isolée, des chats pour seule compagnie, des litres de thé et du calme!

En conclusion Le cueilleur de Fraises m’a fait passer un excellent week-end. Un bon moment de lecture!

Publicités

2 réflexions sur “Le cueilleur de Fraises, Monika Feth

  1. Coucou,
    Comme je vois que tu as lu Le cueilleur de fraises, et que tu en as rédigé la chronique, je voulais te proposer de la répertorier sur mon blog, afin que tout le monde puisse y accéder. Le lien est ici :
    http://leschroniquesdeffy.blogspot.fr/2013/08/chronique-le-cueilleur-de-fraises-de.html
    Il te suffit de rentrer le lien vers ta chronique après avoir cliqué sur add your link.
    Tu peux ensuite rentrer le lien vers ta chronique, et le nom de ton blog.

    J’ai eu cette idée récemment, c’était un de mes projets, et je me suis dit que ça pouvait être super de réunir toutes les chroniques pour que les autres y accèdent =D

    J’espère que tu passeras !
    Bisous, Effy ♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s