L’homme à l’envers, Fred Vargas

Dans le Mercantour, Lawrence, chercheur canadien, étudie les loups. Depuis quelques semaines la colère gronde chez les habitants du pays. En effet, les cadavres de brebis égorgées s’accumulent. Lawrence examine les bêtes mutilées et constate que le loup qui les attaque est d’une taille supérieure à la moyenne. Etrange. Mais le mal empire. Après les attaques de bêtes, c’est une femme, Suzanne, qui est retrouvée égorgée. On commence alors à se poser des questions. Et s’il ne s’agissait pas d’un simple loup mais d’un loup-garou?

Camille (LA Camille d’Adamsberg!), l’amie de Lawrence, décide de mener l’enquête avec Soliman le fil adoptif de Suzanne et le veilleux, un vieux berger. Quand les cadavres s’accumulent et que les choses se corsent, elle fait appel au commissaire Adamsberg…….

https://i0.wp.com/www.musanostra.fr/fred%20vargas%20l%20homme%20a%20l%20envers.jpg

 

L’homme à l’envers met une fois de plus le commissaire Jean-Baptiste Adamsberg en scène. Mais une des particularités du roman est qu’il n’entre véritablement dans l’intrigue qu’au 3/4 du livre. Bien tardivement me direz-vous. Il faut dire qu’il est aux prises avec une criminelle, Sabrina Monge, qui rêve « de lui mettre une bonne petite balle dans le bide ».

Jusque là le lecteur fait connaissance avec Camille car c’est elle qui se taille la part du lion ici. Artiste qui fait office de plombier pour gagner sa croûte, elle a suivie dans le Mercantour le beau Lawrence, un canadien qui étudie les loups. La relation entre les deux personnages m’a parue ambiguë. Je m’explique. L’auteur nous répète qu’ils sont fous amoureux l’un de l’autre mais je n’ai pas ressenti cette fusion entre les deux personnages. On sent bien que Camille est toujours attachée à Jean-Baptiste et on le voit venir gros comme une maison: elle va le retrouver à la fin du roman!! L’intrigue amoureuse est donc cousue de fils blancs. Mais chez Fred Vargas, ce n’est pas vraiment ce qui nous intéresse, avouons-le!

Passons donc à l’intrigue principale. Ici l’auteur fait appel à la peur du loup et à l’ombre de la bête du gévaudan et autres loups-garou de tous poils. Je joue franc jeu: je n’y ai pas cru une minute. On se doute bien que le loup qui attaque est une manipulation, une mise en scène. N’allez donc pas cherchez ce qui pourrait s’apparenter à du fantastique ici, il n’y en a pas. Le suspens ne dure donc pas bien longtemps…..

Alors, me direz-vous, qu’as-tu aimé dans ce roman? D’abord la gouaille de l’auteur qui me plaît beaucoup, que je trouve très chatoyante dans des dialogues parfois surréalistes. Je vous en donne un petit aperçu (page 123 édition j’ai lu):

« – Camille, dit Soliman, tu ne veux pas lâcher cette foutue porte et venir t’asseoir? T’asseoir là avec nous, entre amis?

– On n’est pas entre amis. On est entre assassins et plombier.

– Mais tu ne veux pas venir t’asseoir? Entre assassins et plombier?

– Vu comme ça, dit Camille. « 

J’ai également beaucoup aimé le road trip avec Camille, Soliman et le veilleux dans une vieille bétaillère toute rouillée qui sent le suint à plein nez. Une petite vie de nomade s’organise entre ces trois personnages complètement loufoques qui n’ont au départ rien à voir les uns avec les autres.

Le rôle du commissaire Adamsberg est mineur. Il pense et résout l’enquête comme à son habitude en rêvassant. Bon j’avais trouvé avant lui qui était l’assassin!! Pas de suspens donc et d’effet de surprise me concernant.

Au final L’homme à l’envers est un polar divertissant, qui permet de passer un agréable moment mais j’ai connu notre inspecteur en bien meilleure forme.

Au passage, pour les fans et autres, je recommande la lecture de l’interview de Fred Vargas dans le Lire de ce mois-ci consacré aux polars. On y apprend beaucoup sur elle et notamment sur la manière dont elle travaille.

Publicités

2 réflexions sur “L’homme à l’envers, Fred Vargas

  1. J’ai étudié ce livre en 2nde que j’ai vu en Film et j’ai beaucoup aimé et comme pour l’étudié on devait l’achété je l’ai chez et je le relit de temps en temps

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s