Au bon roman, Laurence Cossé

 

Au Bon roman de Laurence Cossé

Publié aux éditions Gallimard

 

 

Yvan Georg, surnommé Van, a une idée en tête depuis bien longtemps: créer une librairie idéale qui ne vendrait que des bons romans et qui se ficherait des modes, des prix et autres courses au profit. Il rencontre Francesca, mécène passionnée tout comme lui, qui va lui offrir cette librairie baptisée « Au bon roman ».

Pour constituer le fond de la librairie, Van fait appel à huit écrivains. A eux de dresser une liste de ce qu’ils considèrent comme de grands romans. Mais bientôt, tout dérape. On s’en prend à la librairie de Van en menant contre elle une véritable guerre à couteaux tirés. Pire, on menace physiquement les écrivains qui y ont contribué.

Le succès suscite les jalousies et les rancoeurs. Van tiendra-t-il bon? La librairie idéale pourra-t-elle un jour exister?

 

Au bon roman est d’abord une relecture pour moi. J’ai découvert cette perle dans une petite librairie et je me souviens avoir passé le reste de mon séjour à la montagne à lire et lire encore!

Autant vous avouer tout de suite que cette lecture a été jubilatoire du début à la fin!! J’ai adoré l’intrigue nouée par Laurence Cossé.

Cela commence comme dans un roman policier. Trois personnes (on apprend plus loin qu’elles ont en commun d’être écrivain) voient leur vie menacée. Il y a d’abord Paul Néant, qui émerge de la forêt après deux jours d’inconscience; Le Gall dont on perturbe la promenade quotidienne et inspiratrice par des menaces à demi-voilées; Anne-Marie qui chute avec sa voiture dans un ravin…..

Tous ces écrivains sont liés par un secret: ils ont contribué avec d’autres à donner la liste de leurs meilleurs romans qui, selon eux, méritent de figurer dans le fond d’une nouvelle librairie baptisée « Au bon roman ».

Les pièces commencent alors à s’assembler. C’est là que l’on fait la connaissance de Van, un petit libraire de province qui s’ennuie parce qu’il doit obéir aux modes et sacrifier la littérature au profit. Mais c’est un libraire résistant qui ne se donne pas pour but de vendre mais de faire découvrir et aimer la bonne littérature. Il rencontre Francesca, une femme riche, qui lui propose de créer LA librairie dont il rêve.

On  suit donc pas à pas la création de ce lieu et on constate le succès qui l’accompagne. Au passage, j’ai été tenté (et je ne me sui pas gênée) pour relever des titres d’oeuvres de « bons romans ».

J’ai adoré le personnage de Van complètement fou de littérature, passionné par son travail. C’est un libraire lui aussi « idéal » qui fait passer l’amour des livres et des mots avant l’amour des chiffres. C’est aussi un personnage fleur bleu, romantique qui s’emballe pour une jeune fille croisée un matin dans sa librairie, la belle et mystérieuse Anis. Il se révèle maladroit avec elle. C’est un personnage tout en finesse et en tendresse qui m’a beaucoup plu. J’ai eu d’autant plus de plaisir que j’ai eu l’impression de retrouver un vieil ami à chaque fois que je me replongeais dans le roman!

J’ai aussi beaucoup aimé le côté organisation secrète de cette librairie. Chaque écrivain emprunte un nom de code pour ne pas divulguer son identité. Tous ont en commun l’amour de la littérature. L’idée de cette librairie, ouverte de 10h à 22h, est jubilatoire! On peut y venir des heures, lire sur place, discuter. C’est un endroit magique. Lorsqu’il est menacé les clients organisent la résistance on achetant toujours plus et en encourageant Van.

Au bon roman est un livre qui donne envie de lire encore plus. Une vraie pépite! Pour tous les lecteurs compulsifs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s