L’apprenti assassin, Robin Hobb

Au royaume des Six-duchés, le prince Chevalerie, de la famille des Loinvoyant, laisse derrière lui un bâtard, le jeune Fitz. Il renonce ainsi au trône puis meurt quelques années plus tard.

Fitz de son côté est confié aux bons soins de la famille royale. D’abord garçon d’écurie, il se lie d’amitié avec Burrich. Mais la famille royale a d’autres projets pour lui. Le vieux roi Subtil décide de faire de Fitz un assassin à son service.

Fitz reçoit alors un enseignement avec le mystérieux Umbre: poisons, cours de défense, dissimulation sont au programme du jeune homme. Cependant, les pirates rouges envahissent la contrée: Fitz ne devra se fier qu’à lui-même et à sa lame!

 

Je ne cache pas ma déception à l’issue de cette lecture dont pourtant je n’avais entendu que du bien. J’ai mis quinze jours à lire ce roman!! Un rythme de lecture très lent. J’ai d’ailleurs pensé abandonner mais j’ai perservéré jusqu’au bout!

Je trouve d’abord que l’intrigue est longue à se mettre en place. Les premières années de Fitz ne sont guère intéressantes car il est encore enfant. Il est à ce moment-là garçon d’écurie. Rien de bien passionnant. L’auteur en profite pour poser les bases du roman et surtout nous présenter sa galerie de personnages. Et quels personnages! J’avoue m’y être un peu perdue parmi tous ces noms et tous ces rôles. Un peu dur de suivre par moment.

Une fois que Fitz a grandi et est devenu un adolescent, les choses s’enchaînent un peu plus vite. J’attendais avec impatience le moment où l’auteur détaillerait son apprentissage. Là encore je suis déçue. Elle n’y fait qu’allusion. De plus, j’aurais aimé avoir plus de détails sur le « don » de Fitz. Pratique-t-il l’Art? Est-ce une sorte de magie? J’imagine juste que l’auteur développe ce thème dans les autres tomes de la saga.

Cependant, j’ai aimé la seconde partie du roman, là où il y a à proprement parler « de l’action ». Fitz est envoyé en mission pour assassiner un prince héritier. Là enfin on touche à quelque chose de plus consistant, de plus concret. Même si l’assassinat ne se fera pas, le lecteur entrevoit ce que sera la vie future de Fitz. Sera-t-il un assassin froid et cruel ou au contraire un meurtrier compatissant et épris de remords?

Je ne sais pas encore si je me lancerai dans la suite de la saga. J’attends vos avis….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s