Méto, l’intégrale, Yves Grevet

 

Méto est un jeune garçon. Il vit dans la Maison, sur une île avec d’autres garçons de son âge. Dans la Maison les règles de vie sont très strictes. Il faut obéir aux Césars au doigt et à l’œil, être assidu aux cours, participer à la vie sportive de l’école.

Mais la Maison n’est pas une école comme les autres. Les garçons ne se souviennent plus de leur enfance: ont-ils des parents? Des frères et soeurs? Leurs souvenirs semblent avoir tous été gommés.

D’ailleurs, fait étrange, il n’y a que des garçons dans cette Maison. Les enfants savent qu’il existe des femelles chez les animaux mais qu’en est-il chez les humains?

Les punitions sont rudes. Parfois les élèves sont punis par le frigo. Ils restent dans une grande chambre froide pendant plusieurs jours afin d’apprendre le respect et l’obéissance.

Et puis il y a toutes ces disparitions mystérieuses. Du jour au lendemain, les camarades de Méto disparaissent. Pourquoi? Et qui s’occupe chaque nuit de laver les affaires des enfants, de remettre la Maison en ordre?

Méto, intrigué, décide d’en savoir plus…..

 

J’ai dévoré cette saga en trois volumes en une petite semaine. Une fois le premier tome ouvert, j’ai voulu en savoir toujours plus. Impossible de m’arrêter. Pour éviter de révéler des choses essentielles sur cette saga, je me contenterai de ne parler que du premier tome intitulé « La Maison ».

Le narrateur de cette histoire est Méto. C’est un jeune garçon: il a à peu près 13 ans. Il vit avec ses camarades dans un endroit appelé « La Maison ». Tous les élèves qui y habitent portent un nom latin: Claudius, Marcus, Octavius, Titus et même Romulus et Rémus! Ils sont dirigés par des César, des sortes de surveillant très sévères. L’organisation de ce lieu nous est révélée au fur et à mesure. Il s’agit d’une vraie société organisée avec ses codes et ses interdits. Les règles sont très précises: il faut se coucher d’une certaine façon, manger d’une certaine manière. Tout est codé et gare au faux pas!

Cet étrange lieu a piqué ma curiosité. Même Méto ne comprend pas tout. C’est un personnage très intelligent et doué de logique, aussi au fur et à mesure de son enquête, des réponses sont apportées à ses et à nos questions.

Méto semble le seul à se rendre compte que les choses ne sont pas claires. Chaque matin, le ménage est fait, les vêtements sont lavés, le repas est préparé. Qui s’en charge donc? De même, pourquoi les Césars autorisent-ils les jeux ultras-violents, les punitions humiliantes? Où disparaissent les enfants qui ont trop grandi? Et les filles? Existent-elles vraiment? Autant de questions auxquelles Méto va tenter de répondre.

L’imagination de l’auteur semble sans limite: plus on en apprend, plus on cherche à en savoir. Les mystères s’accumulent. Cette maison est bien étrange au fond et elle ne livre pas ses secrets facilement.

L’auteur sait ménager le suspens comme avec les interventions régulières des soldats-monstres dont les enfants ne connaissent que l’odeur puisqu’ils n’ont pas le droit de les regarder. Son style n’est pas enfantin. C’est bien sûr Méto, un enfant, qui raconte avec ses mots mais le vocabulaire est de qualité. Le texte s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux adultes.

Chaque tome délivre toujours un peu plus de mystère. Après la Maison, Méto s’aventurera dans l’île (deuxième tome), puis il s’apercevra qu’il existe un Monde (troisième tome).

Tout au long de ma lecture, j’ai fait des hypothèses sur cette fameuse Maison, sur le mystère qui entoure l’île et le monde, et j’étais bien loin de la vérité lorsque je suis arrivée à la fin du dernier tome.

Méto reste une dystopie marquante, éblouissante qui a gagné de nombreux prix de lecteurs (une douzaine au moins). Une lecture fascinante pour moi!

Méto, l’intégrale, Yves Grevet, publiée aux éditions Syros.

Publicités

3 réflexions sur “Méto, l’intégrale, Yves Grevet

  1. Pingback: Nox, Tome 1: Ici-bas d’Yves Grevet | carolivre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s