La mémoire des Autres, Annelise Corbrion

Titre VF: La mémoire des Autres

Auteur: Annelise Corbrion

Publié chez Calmann-Lévy, 2012

 

Emma est spécialisée dans la retouche de photos anciennes à Londres. Elle a perdu ses parents récemment. Encore sous le choc, elle se noie dans le travail.

Un jour, une vieille dame lui apporte la photo de son mari, Marty, décédé en déportation. Emma se met au travail mais bientôt elle est témoin de choses étranges. Sur la photo, Marty semble changer de place. Bientôt, elle est contactée par mail: un inconnu lui demande de délivrer un message important. Emma d’abord sceptique comprend qu’il s’agit de Marty! Elle a le don de communiquer avec les fantômes.

Emma se charge alors de délivrer les ultimes messages des morts aux vivants….

 

 

 

J’ai gagné ce roman grâce au concours organisé par Vendredi Lecture. Il s’agit du roman qui a reçu le prix Nouveau Talent, récompensant un nouvel écrivain.

Je ne savais donc pas du tout à quoi m’attendre en lisant ce livre. J’ai été surprise par la tournure que prenait l’intrigue au fil des pages. Il s’agit d’abord d’une histoire contemporaine: Emma a perdu ses parents dans un tragique accident. Elle tente d’oublier le drame dans le travail et avec le soutien de sa meilleure amie.

Puis peu à peu les choses se mettent en place. Très rapidement, on comprend qu’Emma peut communiquer avec les morts via le Web. Elle est alors chargée de transmettre des messages aux vivants. On bascule alors dans le fantastique. J’ai apprécié ce côté de l’intrigue qui est finalement assez bien amené. Par contre, j’ai pensé énormément à la série Ghost Whisperer dans laquelle l’héroïne a aussi pour mission de guider les morts vers la Lumière en délivrant leurs messages. En réalité, je pensais que l’intrigue du roman n’allait concerner qu’un seul fantôme. En réalité, on suit coup sur coup trois missions. C’est à ce moment là que j’ai moins aimé ma lecture. Je trouvais les enchaînements trop factices. L’intrigue finissait par sonner faux.

La fin du roman m’a aussi beaucoup perturbée puisqu’on tombe dans le thriller avec une sordide histoire de meurtre. Je ne sais pas à quelle catégorie rattacher ce roman du coup. J’ai trouvé que cela partait trop dans tous les sens, que c’était trop brouillon. On sent qu’il s’agit là d’un premier opus et que l’auteur doit encore affirmer son style. A trop se disperser, elle perd son lecteur!

La fin du roman s’en ressent d’ailleurs. On voit le dénouement venir à trois kilomètres! Dommage! La dernière page aussi est de trop selon moi: il s’agit d’un Happy end en bonne et due forme qui aurait pu, à mon goût, être passé sous silence et qui du coup, paraît trop artificiel.

Bilan: j’ai quand même passé un bon moment de lecture comme je l’aurais fait avec un roman chick-lit. Un livre vite lu mais hélas vite oublié!

Publicités

2 réflexions sur “La mémoire des Autres, Annelise Corbrion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s