Les Quatre de Baker Street, tome 1: l’affaire du rideau bleu deJean-Blaise Djian

Auteurs: Jean-Blaise Djian, Olivier Legrand, David Etien

Titre: Les quatre de Baker Street, tome 1: L’affaire du rideau bleu

Éditions: Vents d’Ouest, 2009

 

  

 

 

 

 

 

 

 

Trois détectives en herbe pour une enquête digne du maître de Baker Street !
Billy, Charlie et Black Tom sont inséparables. Et pour cause : impossible de survivre seul dans l’East End londonien, peuplé de faux mendiants, de vrais ruffians et de franches canailles ! Heureusement, les trois amis peuvent compter sur la protection d’un certain Sherlock Holmes, pour lequel ils font parfois office d’espions des rues… Mais lorsque la fiancée de Black Tom est kidnappée sous leurs yeux, nos héros vont devoir mettre au plus vite à profit les leçons de leur mentor pour la retrouver saine et sauve… en s’adjoignant les services d’un quatrième larron pour le moins inattendu. Place aux Quatre de Baker Street, la plus jeune équipe de détectives de l’époque victorienne !

 

   Voilà une BD originale qui m’a littéralement conquise. J’avais vu l’avis très positif de Méloë et j’ai vraiment eu envie de découvrir moi aussi ces fameux « quatre » de Baker Street.

   L’intrigue se déroule donc à l’époque victorienne dans un quartier londonien bien connu de Sherlock Holmes. Et pour cause! C’est là qu’il recrute quelques gamins des rues pour lui servir d’informateurs. L’idée vient donc de là: mettre en scène les enfants qui régulièrement apparaissent dans les romans de Sir Arthur Conan Doyle. Attention, la BD n’est pas consacrée à Sherlock. Il n’y tient qu’un rôle très lointain.

   Ainsi, le lecteur suit Billy, Charlie et Black Tom. Ces trois garçons sont unis comme les doigts de la main. Ils aident Sherlock Holmes de temps à autre. Difficile de survivre en effet quand on est un gamin des rues dans ce Londres là. Très débrouillards, ils savent pourtant gagner leur vie en enquêtant et en espionnant. Et ils ne manquent ni de ressources ni d’imagination!

   Les trois personnages sont très attachants. Il y a d’abord Black Tom, l’Irlandais qui ne va pas hésiter à se mettre en danger pour sauver sa belle. Billy est plus discret mais tout aussi efficace. Quant à Charlie, c’est mon préféré. Il n’a pas le langage d’un gamin des rues. Il parle bien, même trop bien. J’ai hâte d’en apprendre plus sur lui dans les prochains tomes.

   Les auteurs nous baladent à travers les rues de Londres, des bas fonds aux quartiers les plus huppés. Les dessins sont très détaillés et rendent parfaitement compte de l’ambiance de l’époque. Les troquets enfumés, les rues mal fréquentées sont rendus avec réalisme et finesse. Une vraie plongée dans le monde des mendiants et des prostituées de bas étage.

   La BD est une réussite à tous points de vue. Chaque tome contient une histoire indépendante (on peut donc les lire dans le désordre). Les amateurs de Sherlock seront ravis!

Publicités

2 réflexions sur “Les Quatre de Baker Street, tome 1: l’affaire du rideau bleu deJean-Blaise Djian

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s