Les tribulations d’un lapin en Laponie de Tuomas Kyrö

Les tribulations d’un lapin en Laponie de Tuomas Kyrö,

Éditions Folio,

2013, 368 pages,

Pour l’acheter: Les tribulations d’un lapin en Laponie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des chaussures de foot à crampons. C’est afin de pouvoir en offrir à son fils Miklos que Vatanescu quitte sa Roumanie natale pour mendier sur les trottoirs de Helsinki, sous l’impitoyable férule d’un trafiquant russe, Iegor Kugar. Mais les affaires tournent vite au vinaigre et Vatanescu est contraint de fuir.

Sans papiers, pourchassé par la mafia et par la police, notre Candide contemporain entame un long périple qui va le mener jusqu’en Laponie, en compagnie d’un lapin dont il a sauvé la vie dans un jardin public. Leur épopée sera jalonnée de rencontres et de personnages hauts en couleur. Les péripéties du héros et de son lapin, plus burlesques les unes que les autres, laisseront à Vatanescu le loisir d’étudier les us, coutumes et travers des Finlandais en particulier et des pays développés en général.

Les Tribulations d’un lapin en Laponie m’a d’abord intriguée par son titre loufoque puis par sa couverture mettant en scène le fameux lapin. C’est aussi la nationalité de l’auteur qui m’a séduite: finlandais. Je lis d’habitude des auteurs norvégiens ou suédois et j’avais envie de découvrir cette autre littérature du nord.

Le roman met en scène Vatanescu, un rouman, qui décide de quitter son pays pour tenter sa chance ailleurs. Il se fait embrigader par un russe sans scrupules, Iegor Kugar, qui le met sur un trottoir finlandais afin qu’il mendie. Voilà un peu comment le lecteur fait la connaissance du personnage principal.

Si Vatanescu a quitté la Roumanie c’est pour offrir une paire de chaussures de foot à son fils Miklos. Un rêve semé d’espoir d’une vie un peu meilleure. Mais Vatanescu est un grand naïf un peu comme le célèbre Candide de Voltaire. Il exécute les choses qu’on lui demande de faire, sans bruit, sans vagues. Vatanescu se balade à travers la ville et observe ses contemporains finnois sans jamais se plaindre de son sort. Il en ressort des moments cocasses ou absurdes selon les situations rencontrées.

Vatanescu reste un observateur passif tout au long du roman et s’il lui arrive par mégarde des aventures, ce n’est jamais provoqué. Ainsi, il va réussir à s’enfuir du camp de mendiants en menant la zizanie puis il va recueillir un lapin qui lui portera chance et qui lui sauvera plus d’une fois la mise.

Les chapitres du roman sont courts et centrés à chaque fois sur une nouvelle rencontre, une nouvelle expérience. Parfois drôles, souvent grotesques, les situations dans lesquelles se fourrent Vatanescu tournent toujours à son avantage. La fin du roman constituera d’ailleurs le sommet de cet art du hasard.

Si j’ai apprécié ce roman, je ne peux pas dire non plus que c’est un coup de cœur. C’est peut-être dû à la narration adoptée par l’auteur. Le personnage de Vatanescu reste toujours très lointain du lecteur. Ce n’est pas un personnage dont on peut se sentir proche. Le narrateur relate parfois quelques unes de ses pensées. Vatanescu ne prend pas souvent la parole d’ailleurs. C’est un personnage distant qui se contente d’agir et d’aller de l’avant.

Pour résumer, Les Tribulations d’un lapin en Laponie fait davantage penser à un conte burlesque. On suit les péripéties de Vatanescu et ses aventures toutes plus farfelues les unes que les autres. C’est une lecture plaisante qui ne penche jamais vers la gravité ou le glauque malgré la situation du personnage. Vatanescu prend les choses et la vie comme elles viennent sans se poser de question. Hommage à Arto Paasilinna et son Lièvre de Vatanen, ce roman est une jolie balade bucolique à travers la Finlande.

Je remercie les éditions Folio et Le site Livraddict de m’avoir fait découvrir ce roman.

Publicités

Une réflexion sur “Les tribulations d’un lapin en Laponie de Tuomas Kyrö

  1. Pingback: Mes partenariats | carolivre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s