Magies secrètes de Hervé Jubert

Magies Secrètes de Hervé Jubert,

Éditions Le Pré aux Clercs,

2012, 313 pages,

Pour l’acheter: Magies Secrètes

 

 

 

 

 

 

 

 

L’empereur de Sequana veut faire disparaître la magie de sa cité et persécute les êtres féeriques. Ils trouvent refuge dans l’hôtel de Beauregard, un détective de l’étrange qui travaille officiellement pour le pouvoir. Depuis quelque temps, des sorts sèment le chaos dans la cité. Une entité maléfique répand la terreur, personne n’est à l’abri. Armé de sa canne-épée, assisté de la jolie Jeanne aux étranges pouvoirs, Beauregard enquête dans les ruelles et les palais de la capitale, transformée en théâtre de cauchemars.

 

J’ai lu beaucoup d’avis positifs sur ce roman lorsqu’il est sorti. Aussi, quand je l’ai vu d’occasion chez Gibert, en excellent état, j’ai sauté sur ce roman.

Dans son livre, Hervé Jubert nous projette dans un univers féérique. Il met en scène la ville de Sequana (autre nom de Paris bien sûr!) dans laquelle se mêle humains et non humains. J’ai aimé ce côté fantastique développé par l’auteur juste ce qu’il faut. Il sème par-ci, par-là des éléments fantasy sans nous noyer sous une avalanche de détails qui, pour moi, freinent la lecture. Sequana est une ville qui apparaît sombre, pleine de recoins et peuplée de créatures en tous genres: elfes, gobelins, magiciens, etc…

Le personnage principal, le mage Beauregard, appartient au ministère de l’étrange et il a pour mission de faire régner la paix entre humains et non humains. Tâche qui s’avère difficile quand une étrange malédiction semble peser sur les êtres magiques. Il va mener son enquête dans les bas fonds mais aussi les plus hautes sphères de Sequana. Il faut dire que Beauregard est un bon vivant et qu’il a ses entrées partout: il aime boire, manger et il aime les femmes, ce qui ralentit pas mal son enquête policière.

L’intrigue policière apparaît cependant secondaire tant le monde que nous propose Hervé Jubert est complet, foisonnant et intéressant à lui tout seul. Son roman est d’ailleurs truffé de références aux mythologies grecques, latines mais aussi à la littérature française comme ce poète maudit qui se pend dans une ruelle et qui fait diablement penser à Gérard de Nerval. Je n’ai bien sûr pas saisi tous les clins d’œil et autres références. On sent que l’auteur s’est beaucoup amusé à écrire son roman.

Seul petit bémol à mon enthousiasme: les notes de bas de page. Certaines sont nécessaires, instructives, drôlissimes (surtout quand l’auteur revisite l’Histoire). D’autres sont plus encombrantes et ralentissent la lecture voire perdent le lecteur.

Pour résumer, Magies Secrètes est un roman de fantasy riche, foisonnant, drôle à certains moments. Le lecteur est plongé au cœur de Sequana avec réalisme. Les personnages sont attachants et intelligents. Une très bonne lecture fantasy.

Publicités

Une réflexion sur “Magies secrètes de Hervé Jubert

  1. Pingback: Le Tournoi des ombres, Hervé Jubert | carolivre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s