Meurtres au manoir de Willa Marsh

Meurtres au Manoir de Willa Marsh

Éditions J’ai lu

2013, 255 pages

Pour l’acheter: Meurtres au manoir

 

 

Marcia Willet, mieux connue sous le pseudonyme de Willa Marsh, est née en Angleterre dans le Somerset. Elle a commencé à écrire vers l’âge de cinquante ans et est l’auteur d’une vingtaine de romans. Elle vit aujourd’hui dans le Devon. 

 

 

 

 

Clarissa s’ennuie à Londres et sa vie sentimentale est une catastrophe. Jusqu’au jour où elle rencontre Thomas, un jeune veuf, héritier d’un délicieux manoir Tudor. Le mari idéal, ou presque : il habite avec ses deux vieilles tantes, Olwen et Gwyneth. Elles ont l’air plutôt inoffensives, avec leur jupe en laine et leurs croquenots… Qui oserait soupçonner ces deux adorables vieilles chouettes de manigances diaboliques ?

 

C’est avec une tasse de thé earl grey à la main que je m’apprête à vous rédiger mon avis sur Meurtres au manoir de Willa Marsh, un petit roman délicieusement noir.

Repéré lors d’une dernière descente en librairie, il était exposé sur la table des nouveautés en polar. Le titre parle d’ailleurs de lui-même. Ces meurtres au pluriel donnent la perspective d’une lecture noire et sanglante. Pourtant, il ne faut pas se fier au titre français. S’il y a bien le mot meurtre dans le titre, il faudra être patient à la lecture du roman qui s’apparente plus à un roman de société plutôt qu’à du roman noir.

Le roman commence avec Clarissa, une jeune femme qui s’ennuie, seule à Londres. Lors d’une soirée entre amis, elle rencontre Thomas, tout juste veuf. Clarissa tombe sous le charme de Thomas et de son portefeuille. En effet, ce dernier est un riche héritier. Le mariage vite conclut, Clarissa s’installe au manoir.

Les premiers temps, elle goûte la joie d’une existence douce et bien réglée. Clarissa s’accommode des deux tantes de Thomas qui vivent aussi dans le manoir et de Megan, sa belle-fille. Si les cinquante premières pages sont assez classiques dans l’intrigue, la suite du roman nous livre des personnages tour à tour mystiques, hystériques et surtout très drôles.

En effet, l’auteur brosse avec talent le portrait de ces personnages tous plus loufoques et bizarroïdes les uns que les autres, et c’est là, la grande force du roman. Il y a d’abord les deux vieilles tantes de Thomas. Elles ont l’air bien inoffensives à première vue mais ils semblent que les deux vieilles dames se livrent à des rituels païens sanglants dans la forêt voisines en l’honneur d’une déesse très puissante. Elles aiment aussi concocter des potions et des élixirs qu’elles n’hésitent pas à glisser dans le thé ou le café de leurs hôtes afin de les envoyer au lit un peu plus tôt que de coutume. J’ai beaucoup aimé ces deux vieilles dames qui incarnent l’innocence et la naïveté mais qui en réalité sont redoutables.

Il y a aussi Megan, la fille de Thomas. Là encore, l’auteur fait très fort. Il fait de la jeune fille une mystique qui souhaite entrer dans les ordres. Megan a aussi un don de vision puisqu’elle voit les innombrables fantômes qui peuplent le manoir. Cette intervention du surnaturel peut surprendre le lecteur mais finalement j’ai beaucoup apprécié cette touche de fantastique dosée avec parcimonie.

Il y a enfin Clarissa dans laquelle les tantes mettent tout leur espoir afin de donner un héritier au manoir. Mais quand Thomas est paralysé par un accident, les chances de voir naître un bébé s’amenuisent. Clarissa ne va pas hésiter à prendre un amant avec toute l’approbation de ses chères tantes. La situation se complique et chacun échafaude un plan pour supprimer celui qui vient perturber cette belle harmonie: Thomas.

L’auteur s’amuse à brouiller les pistes. Les apparences n’ont jamais été aussi trompeuses que dans ce roman. On s’attend à tout moment que le fameux meurtre soit commis et le suspens devient plus présent à chaque page tournée. L’auteur mêle humour et intrigue bien ficelée. Son style est toujours dans la nuance et le sous-entendu.

Pour résumer, Meurtres au manoir est un petit bijou d’humour noir. L’auteur dissèque la bonne société anglaise à travers des personnages loufoques et attachants. Le suspens prend de l’intensité au fil des pages. Impossible de lâcher ce roman, une fois commencé. Un très très bon moment de lecture.

Publicités

2 réflexions sur “Meurtres au manoir de Willa Marsh

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s