Autres temps, Légendes oubliées de Sébastien Tissandier

  Autres Temps, Légendes oubliées de Sébastien Tissandier,

  Editions Boz’Dodor,

  2014,

  Pour l’acheter: Autres Temps, Légendes oubliées

 

 

 

Certaines légendes peuplent notre folklore et notre enfance : quelques unes nous ont marqués profondément, d’autres ont été oubliées depuis longtemps… Le chat aux yeux d’argent dévorera-t-il l’âme de la jeune Evangeline en échange de ses services ?
Quel lourd secret sera mis à jour par le père Martin en enquêtant sur le village d’Angles et sa bête mystérieuse ? Quelle créature a été réveillée sous un château basque perdu dans la brume ? Anton parviendra-t-il à tuer cette biche blanche, trophée convoité par tant de chasseurs avant lui ? Le destin de Séraphine aurait-il été différent si elle n’avait pas agi contre les règles imposées par la Compagnie ?
Le golem de Rabbi Löw changera-t-il les conditions de vie de son peuple et à quel prix ?
Plongez dans l’univers de ces légendes délaissées, où se mêlent créatures fantastiques et ambiance steampunk, cet univers caractéristique issu de la révolution industrielle, où les machines à vapeur dominent.

Dans ce recueil de nouvelles, l’auteur se propose de revisiter certaines légendes connues ou plus obscures de notre enfance. J’avoue que je n’en connaissais qu’une seule, celle de la biche blanche, et j’ai beaucoup aimé découvrir toutes ces légendes venant soit d’une région de France soit d’un autre pays. L’auteur parvient à nous entraîner dans son monde folklorique avec beaucoup de talent et il possède un certain art de conter toutes ces légendes.

Chaque nouvelle met en scène un personnage principal en proie avec un monstre, un être surnaturel. L’auteur n’hésite pas à verser dans les détails horrifiques quelques fois. C’est peut-être la seule chose qui m’a déplu dans ce recueil mais avouons que je suis une petite nature. Dans tous les cas, chaque légende apporte quelque chose de mystérieux, d’obscur et d’ambivalent.

J’ai bien sûr apprécié certaines nouvelles plus que d’autres. Ainsi la toute première nouvelle m’a beaucoup plus. Matagot, le chat diabolique raconte l’histoire d’une jeune fille qui fait un pacte avec un envoyé du diable, un chat noir. Celui-ci lui ramène chaque matin le double d’argent qu’elle lui a donné la veille à condition qu’elle lui serve du lait d’une femme allaitante et qu’elle le couvre de caresses. Bien entendu, la lassitude et l’appât du gain s’installent et on devine rapidement l’issue funeste de la nouvelle.

J’ai particulièrement aimé la nouvelle s’intitulant L’oiseau de métal. Une jeune minière trouve un jour un œuf. Lorsqu’il éclot, elle s’aperçoit que l’oiseau qui en est né est un oiseau en métal, couvert de pierres précieuses. La jeune fille et l’oiseau deviennent amis mais le destin va se mettre en travers de leur route. C’est peut-être la nouvelle qui m’a le plus émue car elle met en scène une jeune fille désintéressée qui se bat pour conserver son oiseau, bien plus précieux que tout l’or du monde.

Sans revenir sur chacune des nouvelles, j’ai aussi aimé Le chasseur et la biche, fable écologique, Le golem de Rabi Löw, récit également très émouvant. La seule nouvelle que je n’ai pas apprécié est Le trésor de Carcolh. Je ne lui ai pas trouvé grand intérêt car elle met principalement en scène une lutte entre des hommes et un monstre sanguinaire.

C’est avant tout le style de l’auteur qui m’a conquise. Il possède réellement le talent de conter et de nous entraîner dans son univers dès les premières pages. En outre, il n’hésite pas à mêler des éléments de steampunk à son récit, rendant le tout plus moderne, plus fluide.

Autres temps, légendes oubliées reste un recueil de nouvelles très sympathique. J’ai découvert et surtout redécouvert certaines légendes avec beaucoup de surprise. Merci aux éditions Boz’Dodor et à Livraddict de m’avoir permis de découvrir cet auteur et ce recueil de légendes.

Publicités

4 réflexions sur “Autres temps, Légendes oubliées de Sébastien Tissandier

  1. Pingback: 4ème critique pour Autres Temps – Légendes oubliées | Sébastien Tissandier Ecrivain

  2. Pingback: Le Rédempteur, Tome 1: une lueur dans les ténèbres de Sébastien Tissandier | carolivre

  3. Pingback: Première critique pour Le Rédempteur T1 : Une lueur dans les ténèbres. | Sébastien Tissandier Ecrivain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s