Purespace, épisodes 1, 2 et 3 de Cécile Duquenne

  Purespace de Cécile Duquenne,

  éditions numériques Le Petit Caveau,

  2014,

  Pour l’acheter: Purespace

 

 

 

 

 

Reine du plus vaste clan d’Europe, Shereen est une vampire dont le but est d’offrir aux victimes une seconde chance, soit par la vengeance, soit par l’immortalité.
Elle tient plus que tout à son groupe, chaque membre étant quelqu’un qu’elle a sauvé des griffes de ses bourreaux.
Alors qu’elle vient de sauver une nouvelle victime de ses tortionnaires, son clan est attaqué par un véritable vaisseau spatial qui décime leurs rangs.
Cette invasion extra-terrestre semble viser uniquement les espèces surnaturelles. On les appelle les Purespaces.

 

Je me suis laissée convaincre une fois de plus par le talent de Cécile Duquenne. J’ai tenté l’aventure Purespace et j’ai adoré! Dans cette saga (pour l’instant 3 épisodes sont parus), nous suivons Shereen, une reine vampire. Elle a créé son clan qui s’élève à une centaine d’autres vampires jusqu’au jour où il se fait attaquer par une entité extraterrestre: les purespaces.

Au départ, nous faisons la connaissance de Shereen alors qu’elle cherche à sauver une jeune femme, kidnappée et portée disparue depuis plusieurs mois. Chaque jour, cette jeune femme reçoit « la visite » de ses bourreaux. Shereen, dont l’une des capacité est de pénétrer l’esprit des gens, décide de la sauver et d’en faire une vampire. On apprend plus tard que tout son groupe relève de ce même altruisme. Shereen ne transforme pas n’importe quel être humain. Rien n’est le fruit du hasard: elle privilégie ceux qui ont souffert. J’ai beaucoup aimé cette idée développée par l’auteur qui sort des clichés. Finalement Shereen a gardé un côté très humain malgré les apparences. Cet altruisme est d’ailleurs lié à son passé douloureux. Je ne vous révèlerai rien ici mais j’ai été scotchée par l’ingéniosité de l’auteur. Les pages qui retracent sa vie passée m’ont profondément émue et j’espère en apprendre plus dans les épisodes futurs.

L’intrigue de Purespace est donc construite autour d’un personnage féminin fort comme je les aime. Au-delà de Shereen, il y a aussi toute une galerie de portraits. Shereen est amie avec l’alpha d’un clan de loup-garou, Aramis, dandy distingué et intelligent. J’ai particulièrement aimé le clin d’œil au troubadour de la troupe de Shereen, Guilhem. C’est vraiment bien vu de la part de l’auteur. Comme d’habitude, les références littéraires sont légion et j’ai toujours plaisir à les débusquer.

Enfin l’intrigue générale est très bien trouvée. Le clan de Shereen est gravement menacé par une entité qui semblerait extraterrestre. Là encore, l’auteur cultive l’art du suspens et sait ménager son lecteur. Chaque épisode contient son lot d’action bien dosée, jamais surexploitée. Du grand art! Dans le dernier épisode, l’auteur ose même convoquer les états généraux des êtres surnaturels. C’est malin, intelligent et très fin.

Vous l’avez compris, j’ai adoré Purespace. J’ai hâte de découvrir les prochains épisodes.

Publicités

Une réflexion sur “Purespace, épisodes 1, 2 et 3 de Cécile Duquenne

  1. Pingback: Purespace de Cécile Duquenne | carolivre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s