No et Moi de Delphine de Vigand

   No et Moi de Delphine de Vigand,

   Publié aux éditions Le Livre de Poche,

   2009, 256 pages,

   Pour l’acheter: No et Moi

 

 

 

 

 

 

Lou Bertignac a 13 ans, un QI de 160 et des questions plein la tête.
Enfant unique d’une famille en déséquilibre, entre une mère brisée et un père champion de la bonne humeur feinte, dans l’obscurité d’un appartement dont les rideaux restent tirés, Lou invente des théories pour apprivoiser le monde. A la gare d’Austerlitz, elle rencontre No, une jeune fille SDF à peine plus âgée qu’elle.
No, son visage fatigué, ses vêtements sales, son silence. No, privée d’amour, rebelle, sauvage.
Des hommes et des femmes dorment dans la rue, font la queue pour un repas chaud, marchent pour ne pas mourir de froid. « Les choses sont ce qu’elles sont ». Voilà ce dont il faudrait se contenter pour expliquer la violence qui nous entoure. Mais Lou voudrait que les choses soient autrement. Que la terre change de sens, que la réalité ressemble aux affiches du métro, que chacun trouve sa place. Alors elle décide de sauver No, de lui donner un toit, une famille, se lance dans une expérience de grande envergure menée contre le destin.

 

No et Moi c’est une histoire touchante, humaine et terrible. « Moi » c’est l’héroïne principale, Lou Bertignac, 13 ans, un QI de 160. Lou est en seconde. Elle est décalée par rapport aux autres par son âge, sa taille et ses réflexions qui sont bien plus sages que toutes celles de sa classe réunies.

Lou est un personnage attachant dès le départ. Mal dans ses baskets, elle détonne parmi les autres lycéens mais suscitent aussi curiosité et admiration. Un jour, lors d’un cours d’économie, Lou est prise au dépourvu. Elle doit choisir un sujet d’exposé. Lou invente et se lance: elle va interviewer une jeune SDF.

Ce qui au départ n’était qu’une fanfaronnade devient bientôt un enjeu. Alors Lou se rend à la gare d’Austerlitz comme tous les jours. Elle adore regarder les gens qui arrivent, qui partent, les retrouvailles, les embrassades, les arrivées pressées. Et c’est là qu’elle croise le chemin de No.

No est une jeune fille de 18 ans, à la rue depuis presque toujours. Lou lui offre un café. No va s’empresser de choisir une bière parce que quand on est à la rue, tous les moyens sont bons pour l’oublier. Chaque jour, Lou revient voir No: une amitié se tisse peu à peu entre les deux jeunes filles. Elles sont si différentes et elles ont cependant tellement en commun: en manque d’amour chacune, exclues, rejetées par les autres.

Et puis un jour Lou en a marre de voir No s’enfoncer chaque nuit dans la brume pour chercher un abri. Elle lui propose de venir habiter chez elle. Lou porte un regard humain et tendre sur No: elle est la première à lui offrir une épaule chaleureuse et secourable sans arrière pensée. A travers No, Lou pousse un cri contre cette société qui exclut, qui rejette les plus fragiles, les plus faibles. Le roman est un long cri de révolte adolescent contre un monde que Lou ne parvient pas à cerner.

L’auteur a enquêté durant de longs mois pour comprendre ce qui poussait ces hommes, ces femmes à la rue. Elle raconte avec justesse leur quotidien sans voyeurisme: la queue pour la soupe populaire, les centres surchargées où l’on ne dort pas de peur de voir ses affaires disparaître, le risque encore plus grand d’être une femme plongée dans l’enfer violent de la rue.

Cette rencontre avec No va permettre à Lou de mesurer la chance qu’elle a d’avoir un toit, des parents même si ceux-ci sont presque « absents » de sa vie. Par petites touches, on en apprend plus sur Lou, sur cette mère effondrée d’avoir perdu un bébé, incapable de se relever; sur No aussi, sur son enfance brisée, rejetée dès le départ par une mère trop jeune, trop faible pour affronter ses démons.

Delphine de Vigand pose des questions justes sans jamais tomber dans le mélodrame. No et Moi c’est aussi des moments tendres, drôles, surprenants avec une héroïne intelligente et sensible. Un roman fort.

Publicités

3 réflexions sur “No et Moi de Delphine de Vigand

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s