Les Haut Conteurs, Tome 2: Roi vampire d’Olivier Peru et Patrick MC Spare

Les Haut Conteurs, Tome 2: Roi vampire d’Olivier Peru et Patrick MC Spare,

Publié aux éditions Pocket,

2013, 416 pages

 

 

 

 

 

 

 

Paris, hiver 1190.
Débarqués au cœur de la plus grande ville du Monde connu, le jeune Roland, Mathilde, Ruppert et Salim poursuivent un double but: retrouver William le Ténébreux, l’ami disparu, et découvrir les secrets de Vlad, le maître vampire. Ce démon est-il réellement mort dans les forêts anglaises, ou attend-il son heure pour frapper encore ? Pire encore, un traître se cache-t-il parmi les quatre aventuriers, comme tout semble l’indiquer ? Happés par le tumulte populaire de la Fête des Fous, Roland et ses compagnons vont croiser nombre d’individus pittoresques.
Cérémonies noires, complot royal, créatures infernales, prophéties du Livre des Peurs, tous les ingrédients d’un mélange fatal sont réunis pour sceller le sort de nos héros. Pourtant, ils sont des Haut-Conteurs et ne reculeront pas, jusqu’à vaincre ou périr. Roland « Cœur de Lion » en tête. Le Mal rôde, la mort avance masquée. C’est la fête des ombres, c’est la fête des fous !

Pendant les vacances de Noël, j’ai découvert le premier tome de la saga des Haut Conteurs. Me revoici donc avec le deuxième tome de la série qui m’a peut être encore plus enthousiasmée que le premier.

Dans ce deuxième tome, nous retrouvons Roland et Mathilde, les deux capes pourpres pour une nouvelle mission. Cette dernière se déroule à Paris. J’ai aimé changer d’ambiance, d’atmosphère et me retrouver plongée dans le Paris médiéval. Les auteurs ont véritablement fait un travail de recherches et c’est appréciable. L’intrigue se déroule pendant la période de la fête des fous. Citoyens costumés, fêtes à ciel ouvert et cavalcades sont de mises et plongent le lecteur dans une atmosphère bon enfant et colorée même si elle va passablement compliquée la tâche des haut conteurs. Les auteurs ont su rendre compte de la configuration de Paris à l’époque médiéval: la ville est fortifiée, les ruelles sinueuses et sales. Grâce aux descriptions, on s’imagine tout de suite les lieux.

Au début du roman, Roland et Mathilde doivent rejoindre le Ténébreux pour tenter à nouveau de trouver des pages manquantes au livre des Peurs. Or le Ténébreux est introuvable. Une fois de plus, il a laissé un ultime message en forme de jeu de piste pour ses acolytes au cas où il disparaîtrait mystérieusement. J’ai une fois de plus apprécié ces énigmes distillées au fil des pages et qui rendent l’intrigue mystérieuse.

Roland et Mathilde vont explorer les bas-fonds de la capitale et ils vont bientôt s’apercevoir que le roi vampire n’est pas mort mais qu’il est bel et bien vivant. Une fois de plus, les auteurs plongent le lecteur dans les catacombes et autres coins sombres de la ville. Les goules sont toujours au rendez-vous et les combats se succèdent sans temps mort. Outre leur quête, les capes pourpres doivent faire face à un nouveau danger: un des leurs serait un espion à la solde du roi vampire. Le suspens est donc à son comble et on ne découvrira l’identité du traître qu’à la fin du roman.

Si l’intrigue de base – traque du vampire millénaire – ressemble à celle du premier tome, j’ai toutefois noté qu’elle prenait un virage plus violent et plus sanglant. Dans le premier tome, les combats se succédaient mais sans grande effusion de sang ou du moins sans détails. Ici, les auteurs insistent sur le côté cruel et violent des combats: rien ne nous est épargné. Cette violence donne au roman une dimension plus mature. Les forces du Mal sont là pour blesser, mutiler et tuer. J’ai apprécié ce parti pris des auteurs. On est moins dans le roman d’aventures pour adolescent. En outre, Roland fait preuve de plus de jugeote et de spontanéité. Il n’est déjà plus l’adolescent que l’on a laissé dans le premier tome.

Une fois de plus, j’ai apprécié ma lecture et je compte bien enchaîner avec le tome 3 qui dort dans ma PAL.

Publicités

2 réflexions sur “Les Haut Conteurs, Tome 2: Roi vampire d’Olivier Peru et Patrick MC Spare

  1. Pingback: Les Hauts-Conteurs, Tome 3: Cœur de lune de Patrick Mc Spare et Oliver Peru | Carolivre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s