Amours de Léonor de Récondo

 

Amours de Léonor de Récondo,

   Publié aux éditions Wespieser,

   2015, 280 pages.

 

 

 

 

 

 

Nous sommes en 1908. Victoire est mariée depuis cinq ans avec Anselme de Boisvaillant. Rien ne destinait cette jeune fille de son temps, précipitée dans un mariage arrangé avec un riche notaire et que les choses du sexe plongent dans l’effarement, à prendre en mains sa destinée. Surtout pas son trouble face à l’inévitable question de l’enfant qui ne vient pas. Sa détermination se montre pourtant sans faille lorsque la petite bonne de dix-sept ans, Céleste, tombe enceinte : cet enfant sera celui du couple, l’héritier Boisvaillant tant attendu.
Comme elle l’a déjà fait dans le passé, la maison aux murs épais s’apprête à enfouir le secret de famille. Mais Victoire ne sait comment s’y prendre avec le nourrisson. Personne n’a le droit d’y toucher et Anselme est prié de s’installer sur un lit de camp dans son étude. Le petit Adrien dépérit dans le couffin glissé sous le piano dont sa mère, qui a bien du mal à s’inventer dans ce rôle, martèle inlassablement les touches.
Céleste comprend ce qui se joue là, et décide de porter secours à l’enfant à qui elle a donné le jour. Quand une nuit Victoire s’éveille seule, ses pas la conduisent vers la chambre du deuxième étage…

Attention coup de cœur! J’ai tout simplement dévoré, adoré ce roman magnifique, sublime et si délicat!

Léonor de Récondo nous fait vivre une très belle histoire d’amour à travers Victoire et Céleste: deux femmes opposées au départ que le destin va pourtant rapprocher.

Tout commence en 1908. Victoire est une bourgeoise qui vit avec Anselme, notaire de la ville dans laquelle ils habitent. Tout a l’air d’aller pour le mieux. Victoire possède une grande maison, elle reçoit, elle s’habille à la dernière mode et pourtant… Après quatre années de mariage, Victoire n’a pas réussi à tomber enceinte. Elle ne satisfait pas son mari qui rêve d’une descendance. Quand elle apprend que Céleste, leur petite bonne est enceinte d’Anselme, elle voit l’enfant à venir comme une bénédiction.

D’abord rivales, les deux femmes vont se rapprocher de plus en plus sous couvert de l’amour de leur enfant Adrien. Puis les choses vont évoluer petit à petit. A travers Céleste, Victoire va prendre conscience de son corps, de ses désirs et de ses envies. Un peu à la manière de Flaubert, l’auteur décrit le quotidien étriquée de Victoire, simple bourgeoise qui s’ennuie, engluée dans son morne quotidien pour qui la chair est bien triste. D’Anselme, Victoire ne connaît que les assauts brutaux et bien trop rapides. Son corps n’est qu’un vulgaire réceptacle dans lequel doit germer la vie. Avec Céleste, Victoire va apprendre le désir et découvrir un corps qu’elle aperçoit pour la première fois en entier nu alors qu’elle a plus de vingt ans! Ce corps caché qu’on répugne à montrer nu, Victoire apprend à le connaître.

Léonor de Récondo décrit tout en douceur et en délicatesse cette découverte du corps de l’autre, du plaisir charnel et de l’amour physique. Sa plume est belle, simple et à la fois très délicate. Elle suggère beaucoup et n’est jamais vulgaire dans ses propos. Elle manie aussi l’humour avec grâce quand il s’agit de décrire la maladresse d’Anselme.

On suit l’histoire de Victoire et Céleste avec passion en se doutant qu’un jour ou l’autre, elles seront découvertes. La fin du roman m’a bouleversée et j’ai eu du mal à quitter ces personnages auxquels je m’étais attachée.

Amours est une belle découverte, un roman coup de cœur tout en grâce et en finesse.

Publicités

4 réflexions sur “Amours de Léonor de Récondo

  1. Juste envie de le relire, une fois la dernière ligne lue… Quelle force d’écriture! Wahou.
    « Pietra Viva » m’avait plu mais « Amours » m’a emballé. Coup de coeur et ravie que l’auteure ait reçu deux prix, je crois.

  2. Pingback: Pietra Viva de Léonor de Récondo | carolivre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s