Le Rédempteur, Tome 2: Entre ciel et terre de Sébastien Tissandier

   Le Rédempteur, Tome 2: Entre ciel et terre de Sébastien Tissandier,

   Publié aux éditions Boz Dodor,

   2015, 128 pages.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors que le Père Martin revient au Siège pour permettre à la section scientifique d’étudier l’araignée mécanique capturée à Tréfonds, Li-Mei est envoyée à Camoria sur les traces d’un mystérieux démon faisant des ravages parmi le bétail d’un paysan. Lorsque Li-Mei ne donne plus signe de vie, Martin part à sa recherche sans se douter qu’il va mettre les pieds dans un vaste complot dont les affaires d’Angles, de Tréfonds et de Camoria ne semblent être que les premières étapes. Comment le Père Martin va-t-il réagir en découvrant la vérité sur la caste secrète des Rédempteurs ? Les révélations sur son passé ébranleront-elles sa foi ? Réussira-t-il à sauver Li-Mei des griffes de ce nouveau démon ?

Il y a quelques mois, j’avais lu et chroniqué le premier tome des aventures du Père Martin. J’avais beaucoup aimé ce premier tome qui mettait en scène le Père Martin et sa comparse Li-Mei en proie à des événements surnaturels. Dans ce deuxième tome, j’ai retrouvé avec beaucoup de plaisir Martin et Li-Mei dans de nouvelles aventures.

En effet, suite à sa première enquête le Père Martin est convoqué au Saint-Siège afin de faire son rapport. Là-bas, on ne semble pas vraiment ajouter foi aux événements qu’il a vécu. Pourtant, le Père Martin est convaincu qu’une force maléfique cherche à renverser le Siège. On l’appelle pour enquêter de nouveau sur des événements surnaturels. Et si tout était lié depuis le début? Martin va progresser dans son enquête pour en savoir plus.

Dans cette nouvelle enquête, on retrouve le duo Martin/Li-Mei qui fonctionne assez bien. On fait aussi la connaissance d’un autre couple d’enquêteurs mais leurs liens semblent plus distants, plus froids. J’ai aimé le contraste entre ces deux couples: Martin et Li-Mei sont devenus amis au fil de leurs aventures tandis qu’Ichi et Axel forment un couple maître/disciple moins appréciable, plus classique. J’ai beaucoup aimé l’idée qu’a eu l’auteur de créer d’autres couples d’enquêteurs. Une petite rivalité s’installe entre Ichi et Martin et chacun enquête à sa manière. C’est assez amusant de les voir s’affronter sur ce terrain même s’ils travaillent tous deux pour le Siège.

Mais ce que j’ai le plus apprécié dans ce tome c’est le passé de Martin, ou en tout cas un petit morceau, qui nous est enfin dévoilé. En effet, je me posais pas mal de questions depuis la toute première enquête et l’auteur laissait planer le doute sur le passé de Martin. Ici on entrevoit un petit bout de son enfance et une révélation sur la nature du Père Martin nous est même faite à la fin du roman.

Même si l’enquête reste assez classique et que le coupable est vite mis hors de jeu, j’ai aimé le rythme très soutenu de l’enquête. L’auteur nous entraîne à toute vitesse sur les traces de ses personnages et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’y va pas avec le dos de la cuillère. Il les malmène avec délectation!

Ce deuxième tome emprunte donc le chemin du premier. L’action est bien présente, les personnages prennent plus de profondeur et on entrevoit un petit bout du passé de Martin qui laisse présager d’autres révélations! Le côté steampunk du roman est aussi un peu plus développé et ce n’est pas pour me déplaire! Bref, Le Rédempteur a tout bon!

Publicités

2 réflexions sur “Le Rédempteur, Tome 2: Entre ciel et terre de Sébastien Tissandier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s