D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan

 

D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan,

Publié aux éditions JC Lattès,

477 pages, 2015.

 

 

 

 

 

 

« Ce livre est le récit de ma rencontre avec L. L. est le cauchemar de tout écrivain. Ou plutôt le genre de personne qu’un écrivain ne devrait jamais croiser. »

Dans ce roman aux allures de thriller psychologique, Delphine de Vigan s’aventure en équilibriste sur la ligne de crête qui sépare le réel de la fiction. Ce livre est aussi une plongée au cœur d’une époque fascinée par le Vrai.

Delphine de Vigan est un auteur que j’ai découvert, comme beaucoup, grâce à « Rien ne s’oppose à la nuit« , roman magnifique et émouvant sur une mère bipolaire et une enfance mouvementée. Grâce à ma Cha Wag (elle se reconnaîtra), j’ai pu découvrir l’après roman, ce qui vient une fois qu’on a publié un livre aussi retentissant.

En effet, dans son nouveau livre, Delphine de Vigan met en scène une narratrice en proie aux affres de « l’après best-seller ». Sa narratrice, qui se confond donc avec l’auteur en chair et en os, n’arrive plus à écrire. Pendant une année, elle a été sollicitée sur tous les plateaux de télé, dans les soirées littéraires et les salons du livre. Quand il faut se remettre à écrire, c’est la page blanche. Pire même: le blocage, la répulsion, le dégoût.

Un soir, la narratrice se rend dans une soirée. Elle y fait la connaissance de L., belle femme, pleine d’assurance, pleine de style, écrivain elle aussi mais nègre pour des hommes politiques, des chanteuses ou encore des acteurs. Bref, L. est le double en creux de Delphine la narratrice. Cette rencontre va bouleverser Delphine puisque L. va s’inviter dans sa vie, la couper peu à peu de ses amis et l’enfermer dans une bulle. Delphine tombe sous l’emprise de L. qui ne souhaite qu’une seule chose: que Delphine écrive son roman suivant, le roman « fantôme » qu’elle porte en elle. 

L’intrigue prend donc forme petit à petit et si les choses semblent, au départ plutôt faciles, tout se complexifie. Où est le vrai? Où est le faux? Delphine de Vigan joue avec les codes de la réalité car au-delà d’un roman qui pourrait s’apparenter au thriller psychologique, l’auteur pose des questions pertinentes. L’écriture dit-elle le vrai? Peut-elle seulement le dire? Comment se raconter? Comment déchirer le voile de la sincérité? L’auteur pose une myriade de questions sur la force de l’écriture et ses limites.

La fin du roman est d’ailleurs renversante. Elle pose beaucoup de questions auxquelles j’ai encore du mal à répondre. Que s’est-il vraiment passé dans la vie de la narratrice? J’ai élaboré de nombreuses hypothèses et je ne peux apporter aucune réponse claire et tranchée.

Delphine de Vigan réussit un coup de maître avec ce roman brillant, intelligent et prenant. « D’Après une histoire vraie »est un livre qui vient confirmer le talent de cette grande auteur.

Publicités

12 réflexions sur “D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan

  1. C’est un roman que j’avais aussi beaucoup apprécié, la situation pose beaucoup de questions et j’ai passé pas mal de temps avec plusieurs personnes à nous questionner pour essayer de comprendre le pourquoi du comment ! Mais toujours pas trouvé 😀

  2. Faudrait déjà que je me mette à Rien ne s’oppose à la nuit, depuis le temps. J’avais entendu dire sur D’après une histoire vraie que beaucoup avait été dérangé par ce côté auto-fiction, ce qui j’avoue m’avait fait reculer de dix pas. J’ai du mal avec l’auto fiction en règle générale, où l’on arrive pas à démêler le vrai du faux et qu’on aimerait bien savoir si c’est tout ça c’est vrai. Mais, comme tu l’as souligné « L’écriture dit-elle finalement le vrai ? ». A tenter donc, je réavance de dix pas. 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s