Le Chant des dunes de John Connolly

 

Le Chant des dunes de John Connolly,

Publié aux éditions Presses de la Cité,

2016, 489 pages.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour se remettre de l’attentat qui a failli lui coûter la vie, le détective privé Charlie Parker s’est retiré à Boreas, un coin isolé sur la côte, dans le Maine. Diminué, meurtri, il tente de reprendre des forces et occupe ses journées à arpenter la plage. Mais la découverte d’un noyé trouble sa convalescence. Suicide ? Accident ? Ou crime ? Alors que le mort porte sur l’avant-bras des chiffres tatoués évoquant un horrible passé et que la voisine juive de Parker reçoit elle-même des menaces, la question se pose. Et est-ce une coïncidence si, quelques jours plus tard, une famille entière se fait massacrer non loin de là ? L’heure de la retraite n’a pas encore sonné : Charlie Parker doit agir.

 

Merci encore une fois aux éditions Presses de la Cité pour leur confiance renouvelée. J’ai reçu ce roman qui m’a vraiment régalée et j’ai enfin fait la connaissance avec la belle plume de John Connolly.

Charlie Parker est le héros d’une série de romans policiers. Je vous rassure: pas besoin d’avoir lu les tomes précédents pour comprendre l’intrigue de celui-ci. On saisit rapidement que Charlie est un détective privé qui revient de loin. Il a été laissé pour mort lors d’une précédente enquête et c’est au bord de l’océan, dans le Maine, qu’il se remet sur pied.

C’est donc un homme diminué, affaibli que l’on côtoie tout au long du livre. En outre, Charlie Parker semble avoir des visions, ou en tout cas c’est ainsi (au début) qu’on perçoit les choses. En effet, il voit et parle à sa fille, Jennifer, morte tragiquement des années plus tôt. Rien ne va pour cet enquêteur brillant.

Parallèlement, la police locale retrouve le corps d’un homme échoué sur le rivage. Il s’agit d’un juif (cela aura son importance), chasseur de nazis. Alors que tous croient à un suicide, seul Charlie Parker est convaincu qu’il s’agit plutôt d’un homicide. L’enquêteur, bien malgré lui, reprend du service pour le meilleur et pour le pire…

Si le début du roman a plutôt tendance à nous mettre dans l’ambiance morose et triste de cette petite ville au bord de la mer, la suite s’avère passionnante et très entraînante. L’auteur aime poser les choses et donner du corps à ses personnages. On imagine sans mal cette plage déserte au cœur de l’hiver, ces bourrasques de vent et ces embruns qui viennent fouetter les visages de rares promeneurs. J’ai vraiment aimé cette atmosphère de petite ville renfermée sur elle-même mais à la fois chaleureuse avec ses rares cafés et sa petite librairie.

L’intrigue met un peu de temps à se mettre en place mais s’avère littéralement passionnante. L’auteur nous propose de plonger dans l’Histoire de la seconde guerre mondiale. Il met en scène un chasseur de nazis. En effet, de nombreux nazis (à présent bien vieux et bien croulants) ont trouvé refuge aux États-Unis après la chute d’Hitler. Un bureau D’État est d’ailleurs dévolu pour enquêter et pour demander leur extradition vers l’Allemagne en vue d’un jugement éventuel. C’est une partie de l’Histoire contemporaine qu’on ne connaît pas assez et je salue ici le travail de recherches de l’auteur. Il s’est documenté notamment sur un camp de concentration appelé le camp de Lubsko et ce qu’on peut lire dans le roman sur les méthodes qui y étaient employée est tout simplement glaçant.

L’auteur propose au-delà de son intrigue une réflexion sur le Mal et ses conséquences mais aussi sur l’oubli et le pardon. C’est assez bien écrit. Il ne tombe jamais dans la facilité de jugement mais il pose les bonnes questions.

Ajoutez à cela un ou deux personnages bien tordus qui font vraiment froids dans le dos et vous obtenez un thriller abouti (certaines scènes de voyeurisme m’ont vraiment effrayée). Certaines scènes sont assez dures et la psychologie froide et meurtrière de certains personnages m’a effrayée. L’auteur n’hésite pas à mâtiner son roman de quelques touches fantastique et j’avoue que le mélange marche vraiment bien.

Le  Chant des dunes est un thriller bien mené et agréable à lire. John Connolly nous propose une plongée délirante au cœur du Mal le plus noir. Un thriller à dévorer!

Publicités

6 réflexions sur “Le Chant des dunes de John Connolly

  1. Pingback: Mes partenariats | Carolivre

    • Merci à toi d’y avoir jeté un oeil. Je ne connaissais pas non plus cet auteur et cette saga et j’ai énormément apprécie. J’espère que tu te lanceras à ton tour 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s