Le Testament de Galilée, la trilogie de Sébastien Tissandier

 

 

 

 

 

 

 

Le Testament de Galilée, Tomes 1, 2 et 3 de Sébastien Tissandier,

Publié aux éditions L’Ivre Book,

2015.

Nous sommes tous génétiquement différents. Nos capacités dépendent de notre patrimoine génétique. Et ce n’est pas Jules Galio qui dira le contraire : il est l’assistant de recherches d’un des Professeurs les plus renommés dans le domaine de la génétique.
Mais lorsque la NASA fait appel à eux pour étudier le génome d’individus aux capacités particulières, Jules est loin de se douter que sa vie est sur le point de basculer : ces individus sont mystérieusement assassinés par une organisation se faisant appeler « Les Originels ».
Jules et ses nouveaux amis partent en quête des survivants, mais ce qu’il découvre est sur le point d’ébranler ses certitudes de scientifique et l’amène à se retrouver impliqué de force dans un affrontement fondé sur les travaux de Galilée il y a plus de 400 ans !
Entre amitiés, passions, trahisons et affrontements, seules les capacités pourront faire la différence !

Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas livre que je vais chroniquer aujourd’hui mais trois d’un coup. En effet, je me suis (enfin!) attaquée à la trilogie de Sébastien Tissandier pendant mon week-end au Salon du Livre et je peux dire que j’ai passé un agréable moment en compagnie de ses personnages.

L’auteur nous entraîne dans un monde dans lequel certains humains ont développé des capacités hors du commun grâce à la mutation de certains de leurs gènes. Jules Galio et le professeur Lombard travaillent conjointement, à Marseille, sur cette mutation. Bientôt, ils sont contactés par la NASA, en Floride afin de livrer les résultats de leurs recherches et d’étudier des cas réels.

Rapidement, l’équipe de scientifiques se rend compte que certains de ces humains aux capacités extraordinaires sont enlevés ou assassinés. La mission de Jules devient double: protéger les membres de « la liste des 32 », des personnes aux pouvoirs uniques mais également mener l’enquête pour découvrir quelle mystérieuse organisation criminelle cherche à les éliminer. De Marseille à Paris jusqu’aux États-Unis, il n’y a qu’un pas!

L’auteur nous entraîne dans un rythme effréné sur les pas de Jules et de ces fameux « 32 ». Petit à petit les choses se mettent en place. Un peu à la manière des X-Men, le lecteur découvre les capacités de chacun des personnages. On ne s’ennuie à aucun moment et on sent clairement l’influence de certains films américains sur la plume de l’auteur. J’ai adoré en apprendre plus sur chacun de ses personnages et constater de quelle manière ils maîtrisaient leurs pouvoirs.

Parallèlement à l’intrigue pleine de rebondissements et d’actions, le narrateur mène l’enquête sur le fameux testament de Galilée. J’ai trouvé cette partie intéressante. C’est en lisant les tomes suivants qu’elle est, d’ailleurs, plus développée. J’aurais même aimé en savoir un peu plus car la théorie de l’auteur est intéressante et cohérente. Il a su très bien vulgariser des théories scientifiques et biologiques et son hypothèse tient la route.

Les personnages du roman sont attachants. Étrangement, ce n’est pas le personnage principal de Jules qui m’a le plus convaincue. J’ai, de loin, préféré Kurtis. Dans le premier tome, on ne sait pas vraiment sur quel pied danser avec lui tant son rôle apparaît ambiguë. C’est ce que j’ai préféré chez ce personnage toujours entre le noir et le gris, jamais totalement neutre dans ses actions. Le personnage de Jules est également intéressant d’autant plus que l’auteur nous réserve pas mal de surprises le concernant!

Je reprocherai peut-être au roman de faire de ses personnages des être trop manichéens surtout pour le camp des « méchants » mais on pardonnera facilement à l’auteur.

Le style est fluide et se lit facilement. J’ai cependant remarqué une certaine évolution entre le tome 1 et le tome 3, beaucoup plus travaillé au niveau de la langue selon moi! Tout comme ses personnages, l’auteur a évolué et c’est assez positif.

Je resterai assez générale sur l’intrigue pour ne pas dévoiler trop de choses. Le conseil que je pourrais donner serait de lire, si possible, les tomes les uns à la suite de l’autre afin de s’imprégner de l’ambiance survoltée du roman et de suivre pas à pas les aventures de Jules! Vous savez ce qu’il vous reste à faire…

Publicités

Une réflexion sur “Le Testament de Galilée, la trilogie de Sébastien Tissandier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s