Notes pour un monde meilleur d’Agnès Marot

 

Notes pour un monde meilleur d’Agnès Marot,

Publié aux éditions du Chat noir,

2015, 210 pages.

 

 

 

 

 

 

 

Isaac est physicien, Azra auteur. Ils ont toujours formé un front uni contre l’adversité, mais une terrible nouvelle s’abat sur leur couple et brise leur rêve d’un avenir heureux. Isaac est persuadé de résoudre le problème avec sa création ; Azra, en pleine fuite de la réalité, se cache derrière ses mots. Inévitablement, leurs chemins se séparent peu à peu.
Jusqu’au jour où Isaac comprend que leur tragédie n’est que le reflet de celle qui déchire la société entière, partagée entre artistes et scientifiques depuis la découverte de deux énergies à la puissance incroyable. Fermement décidé à sauver tous ceux qui ont encore une chance, il place tous ses espoirs dans le chantier d’un nouveau monde : une institution où une poignée d’hommes et de femmes pourront, main dans la main, apprivoiser et maîtriser ces énergies avant de revenir vers les autres pour transmettre leur enseignement.
Voilà l’immense projet d’un homme qui consigne ses notes pour un monde meilleur pour les générations à venir. Pour sa descendance, qu’il n’aura peut-être jamais…

Notes pour un monde meilleur est le préquelle du roman De L’autre côté du mur déjà lu et chroniqué sur ce blog. Agnès Marot cherche à expliquer la vie d’avant le mur et d’avant la séparation entre les hommes et les femmes et l’art et la science. Il vaut mieux avoir lu De l’autre côté du mur avant de s’attaquer au préquelle afin de ne pas se gâcher le plaisir de la découverte.

En effet dans ces « notes », qui seront d’ailleurs trouvées par l’un des personnages dans De l’autre côté du mur, le lecteur fait la connaissance d’Isaac et d’Azra. Ils forment un couple complémentaire puisqu’Isaac est un scientifique et qu’Azra est une artiste. Isaac n’a qu’un but: construire une machine à voyager dans le temps afin de se projeter dans le futur; Azra écrit des romans.

Alorsqu’Isaac parvient à se projeter dans son futur, il entrevoit une société complètement à feu et à sang dans laquelle les artistes sont mis au ban de la société. Peu à peu, son chemin se sépare de celui d’Azra jusqu’au drame fatidique. Le pouvoir en place devient tyrannique et autoritaire et cherche à éradiquer toute forme d’Art. Lorsque Isaac comprend son erreur, il est trop tard. Avec une poignée de dissidents, il décide de former une nouvelle société, d’abord utopique mais bien vite les choses ne se passent pas comme prévues…

Dans ce très court roman, on prend plaisir à retrouver l’atmosphère créée par Agnès Marot. Même si j’ai toujours du mal à visualiser les « manifestations » de l’Art et de la Science sur les personnages, j’ai aimé enfin comprendre comment ces deux phénomènes apparaissaient.

J’ai aussi aimé savoir comment la société créée par Isaac et que l’on retrouve dans De l’autre côté du mur a pu ainsi déraper vers un monde anxiogène, coupé des réalités. En effet, l’utopie d’Isaac d’un monde où science et art marcheraient main dans la main dérive rapidement vers une dystopie effrayante et totalitaire. Malheureusement pour moi, je n’ai pas été rassasiée par les explications de l’auteur. J’aurais vraiment aimé qu’elle développe davantage son propos et qu’elle détaille l’organisation de cette nouvelle société! Elle passe sous silence certaines choses et c’est dommage car on aimerait en savoir plus. Le roman est donc trop court et je reste sur ma faim tant j’ai encore de nombreuses questions en tête.

Notes pour un monde meilleur se révèle être en tout cas un excellent roman complémentaire à De l’autre côté du mur même s’il reste encore pas mal de zones d’ombre à explorer et à éclaircir! Mais ça, c’est le côté mystérieux de l’auteur…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s