Memorex de Cindy van wilder

 

Memorex de Cindy van Wilder,

Publié aux éditions Gulf Stream,

2016, 403 pages.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2022. Cela fait un an que la vie de Réha a basculé. Un an que sa mère est morte dans un attentat contre sa fondation, Breathe, qui promeut un art contemporain et engagé. Un an que son père, un scientifique de génie, ne quitte plus Star Island, l’île familiale. Un an qu’Aïki, son frère jumeau, son complice de toujours, s’est muré dans une indifférence qui la fait souffrir. Le jour de ce sinistre anniversaire, la famille est réunie sur l’île : c’est le moment de lever les mystères, les tabous, les rancoeurs que Réha ressasse depuis un an. Au coeur de l’énigme : Memorex, la multinationale pharmaceutique de son père, ainsi que ses expérimentations sur la mémoire. Des expérimentations qui attisent les convoitises de personnages puissants et sans scrupules, prêts à tout pour accomplir leurs rêves les plus fous.

Grâce à la dernière masse critique de Babelio et aux éditions Gulf Stream, j’ai eu la chance de découvrir en avant-première le nouveau roman de Cindy van Wilder. J’avais adoré sa trilogie des Outrepasseurs et j’avais vraiment hâte de lire autre chose venant de sa plume. Si Memorex n’est pas un coup de cœur, j’ai quand même apprécié cette histoire haletante

Réha et son frère Aïki ont perdu leur mère il y a un an dans un attentat. Depuis, les deux jeunes adolescents se sont éloignés l’un de l’autre. Aïki a énormément changé et n’est plus du tout le même. Après ce traumatisme, Réha a du mal à renouer avec son frère. Les deux ados doivent se rendre sur Star Island, l’île privée de leur père, afin d’y célébrer la mémoire de leur défunte mère. Mais rien ne va se passer comme prévu car leur père, à l’origine d’une grande découverte scientifique, attire toutes les convoitises. Réha va découvrir une vérité qui fait très mal…

Cindy van Wilder a le chic pour créer des intrigues haletantes  qui nous tiennent d’un bout à l’autre du roman. Elle livre au lecteur un huis-clos fascinant et rythmé qui ne laisse aucune place aux temps morts. Kassa, le père des jumeaux, semble ne pas avoir tout dit sur les circonstances de l’attentat. Pour Réha, c’est l’heure de vérité. Il vous faudra attendre la toute fin du roman pour connaître tous les tenants et aboutissants de l’enquête de Réha et la fin laisse vraiment songeur.

J’ai particulièrement aimé l’ambiance créée par l’auteur. Les personnages se retrouvent coincés sur une île comme dans les Dix Petits nègres d’Agatha Christie. Malgré le cocon dans lequel ils semblent enveloppés, on sent qu’ils n’y sont pas en sécurité. La tension monte de plus en plus au fil des pages jusqu’à ce qu’un événement « dramatique » survienne. A partir de là, Cindy van Wilder lance les chiens et la gentille petite réunion de famille se transforme en un thriller survolté.

Le seul bémol que j’adresserai au roman sera pour l’héroïne principale Réha. C’est une fille comme je les aime dans les romans: forte, avec du charisme, pas du tout nunuche. Pourtant, je ne sais pas pourquoi, j’ai eu du mal à m’attacher à elle peut-être justement parce qu’elle est « trop » forte ou cherche à nous le faire croire. Mais ce n’est que mon sentiment vis-à-vis de ce personnage qui reste intriguant et très intéressant.

Memorex est un bon roman, plein de surprises jusqu’à la dernière page. L’écriture fluide et travaillée de l’auteur vous plonge dans un univers captivant et haletant. Si vous avez aimé Les Outrepasseurs, vous n’avez pas d’excuse: Foncez!

Publicités

2 réflexions sur “Memorex de Cindy van wilder

  1. Pingback: Mes partenariats | Carolivre

  2. Pingback: [4 vendredis de Memorex] C’est la sortie !! | Cindy Van Wilder

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s