L’enfant du lac de Kate Morton

 

L’enfant du lac de Kate Morton,

Publié aux éditions Presses de la Cité,

2016, 632 pages.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1933. Comment Theo Edevane, adorable poupon de onze mois, a-t-il pu disparaître durant la nuit de la Saint-Jean ? Les enquêteurs remuent ciel et terre, mais l’enfant demeure introuvable. Pour les parents comme pour les filles Edevane, la vie ne sera plus jamais la même après ce drame. La maison du lac, la propriété tant aimée, est fermée et laissée à l’abandon.
Soixante-dix ans plus tard, Sadie Sparrow, jeune détective londonienne en vacances dans les Cornouailles, curieuse et momentanément désœuvrée, s’intéresse à cette mystérieuse disparition. Elle reprend l’enquête, au grand dam de l’une des sœurs aînées de Theo, Alice, devenue écrivain à succès.

Je vais commencer ma chronique en remerciant les éditions Presses de la Cité. Mer, merci, merci mille fois de m’avoir laissé choisir ce roman dans votre catalogue et de m’avoir fait confiance en me l’envoyant car L’enfant du lac est un coup de cœur. J’ai adoré ce roman d’un bout à l’autre et je n’avais qu’une envie, le soir en rentrant du boulot: reprendre ma lecture et lire, lire, lire…

Kate Morton est une écrivaine vraiment douée. Son écriture est belle, sublime. Elle sait extrêmement bien décrire les passions amoureuses et les affres du tourment. Je me suis laissée porter par sa langue, par ses mots, tous bien choisis. Chapeau bas au traducteur qui lui aussi a fourni un travail magnifique.

L’auteur nous entraîne donc en Cornouailles dans les années 30 dans une maison bourgeoise et aimante. Si vous avez aimé l’univers de Downton Abbey ou de Daphné du Maurier, vous adorerez ce roman. On y retrouve la famille Edevane lors de la fête du solstice. Alors que la fête bat son plein, le petit Théo âgé de 1 an disparaît. A-t-il été enlevé? A-t-il été tué? L’enquête à l’époque n’a rien donné et Théo est resté dans les brumes de la mémoire.

En 2003, l’inspecteur Sadie Saprrow est mise à pied par sa hiérarchie qui lui propose de prendre des vacances histoire de se faire oublier quelques temps. Sadie se rend en Cornouailles, chez son grand-père Bertie. Lors d’un footing, elle tombe sous le charme du manoir des Edevane, alors à l’abandon. En se renseignant, Sadie apprend la disparition du petit Théo, 80 ans plus tôt. Elle décide de reprendre l’enquête…

Ce roman vous entraînera dans les méandres de la mémoire. Kate Morton a créé une histoire de famille incroyable qui nous entraîne loin. A travers la disparition de Théo, elle raconte aussi la déliquescence d’une famille, d’un couple. Elle passe au crible l’évolution de toute une génération d’enfants, passée d’un monde fait de codes et de règles à un monde technologique dans lequel les jeunes filles portent des pantalons et non plus de grandes robes à crinoline.

Les personnages qu’elle décrit nous sont rendus attachants par leur histoire, leurs envies et leur démons qui les lient à jamais au domaine des Edevane. Kate Morton a le don pour nous plonger au cœur des secrets familiaux avec énormément d’intelligence et de suspens.

L’ambiance du roman est incroyable. J’ai adoré cette famille nichée au cœur des Cornouailles, dans leur paradis terrestre qui va éclater en morceaux. Lorsqu’on suit Sadie, en 2003, on retrouve un manoir presque intact qui attend son réveil telle la Belle au bois dormant.

L’enfant du lac est une vraie réussite. Ce roman vous tiendra en haleine jusqu’à la toute dernière page. On peut dire de Kate Morton qu’elle est la digne héritière de Daphné du Maurier. Cette dernière serait d’accord avec moi et ne l’aurait pas reniée!

Publicités

3 réflexions sur “L’enfant du lac de Kate Morton

  1. Pingback: Mes partenariats | Carolivre

  2. Je suis 100% d’accord avec toi… Elle m’a fait aussi pensé à « Rebecca » , avec la maison du Lac… Un roman qui se déguste, qui tient le lecteur en distillant petit à petit des indices qui donnent envie de tourner les pages encore et encore… pas envie de fermer le livre à la fin. FORMIDABLE!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s