Ainsi fleurit le Mal de Julia Heaberlin

 

Ainsi fleurit le mal de Julia Heaberlin,

Publié aux éditions Presses de la Cité,

2016, 560 pages.

 

 

 

 

 

 

 

« J’ai toujours pensé que la mort avait quelque compte à régler avec moi. »
À seize ans, Tessa est retrouvée agonisante sur un tas d’ossements humains et au côté d’un cadavre, dans une fosse jonchée de milliers de marguerites jaunes aux yeux noirs. Partiellement amnésique, seule survivante des « Marguerite » – surnom que les journalistes ont donné aux victimes du tueur en série –, elle a contribué, en témoignant, à envoyer un homme dans le couloir de la mort. Terrell Darcy Goodwin, afro-américain, le coupable parfait pour la juridiction texane.
Presque vingt ans ont passé. Aujourd’hui, Tessa est une artiste et mère célibataire épanouie. Si elle entend parfois des voix – celles des Marguerite qui n’ont pas eu sa chance –, elle est toutefois parvenue à retrouver une vie à peu près normale. Alors, le jour où elle découvre un parterre de marguerites jaunes aux yeux noirs planté devant sa fenêtre, le doute l’assaille… Son « monstre » serait-il toujours en cavale ? La narguerait-il ?

Merci aux éditions Presses de la Cité pour la découverte de ce thriller que j’ai dévoré en quelques jours. Haletant, terrifiant, angoissant, sont autant de qualificatifs pour ce roman réussi et brillant!

L’auteur nous plonge dans l’histoire trouble de Tessie devenue Tessa à la suite d’un drame. A 16 ans, Tessie est enlevé par un serial killer. Elle est retrouvée vivante, à moitié enterrée parmi les corps des autres victimes. Tessie devient alors Tessa, une mère célibataire toujours sur le qui-vive et qui pense, à juste titre, avoir envoyé un innocent dans le couloir de la mort. Tessa va alors explorer les méandres de sa mémoire pour rétablir la vérité.

Avec ce roman vous serez happé dans l’histoire tortueuse de Tessa. L’auteur joue habilement avec son lecteur en alternant les chapitres où Tessie a 16 ans. On la suit alors lors de son procès et chez son psy. Les autres chapitres sont consacrés à Tessa devenue adulte et qui tente de découvrir ce qu’il lui est réellement arrivé. Mais justement, Tessa ne se souvient pas ou ne veut pas se souvenir. Sans parler de la menace qui rôde dehors quand Tessa se rend compte que le tueur lui laisse des indices bien macabres.

L’auteur brouille les cartes avec intelligence au point que chaque personnage est un suspect à commencer par Tessa elle-même. Elle développe un thriller psychologique au suspens glaçant. Ne cherchez pas de sensations fortes à travers des course-poursuites ou autre face à face final avec le tueur. Tout est bien plus subtil dans ce roman. Chaque chapitre amène de nouveaux éléments mais surtout de nouvelles interrogations qui poussent le lecteur à tourner les pages du roman à la vitesse grand V. L’auteur joue clairement avec nos nerfs!

La fin du livre est tout simplement bluffante et j’ai été scotchée car je ne m’attendais pas du tout à cela!

Bref, lisez Ainsi fleurit le mal, un thriller psychologique brillant et intelligent.

Publicités

2 réflexions sur “Ainsi fleurit le Mal de Julia Heaberlin

  1. Pingback: Mes partenariats | Carolivre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s