Ressentiments distingués de Christophe Carlier

 

 

Ressentiments distingués de Christophe Carlier,

Publié aux éditions Phébus,

2017, 174 pages.

 

 

 

 

Le microclimat de l’île : pluie et bourrasques. Ce qui n’empêche pas ses habitants d’avoir un bon fond, et d’accueillir le facteur avec un sourire, quel que soit son retard. Le pauvre homme souffre d’arthrose ; mais l’heure de la tournée n’intéresse pas grand monde. Nul n’envoie plus de lettres d’amour et les factures arrivent toujours trop tôt. Jusqu’à ce que des missives malveillantes atterrissent dans les boîtes aux lettres.
Un corbeau avive les susceptibilités, fait grincer les armoires où l’on cache les secrets. Serait-ce Tommy, le benêt ? La vaniteuse Marie-Odile ? Ou bien Adèle qui goûte tant les querelles ? Ou encore Emile, Laure, Marge ou Félicien ? Bien vite, les soupçons alimentent toutes les conversations. Sans que les bavards complices n’en retirent le plaisir d’être solidaires.

Un grand merci à Babelio et aux éditions Phébus pour m’avoir permis de recevoir ce roman de la rentrée littéraire de janvier.

Ressentiments distingués est d’abord un tout petit roman qui se lit très facilement. Sur une île, un mystérieux corbeau envoie des cartes aux villageois. Semant le doute, la confusion et bientôt la zizanie, certains tentent d’en savoir plus en enquêtant.

Le roman se découpe en deux parties. Dans la première partie, nous suivons les habitants de l’île qui reçoivent des lettres anonymes et malveillantes. C’est parfois l’existence d’une sœur cachée qui est mis en cause ou le soupçon d’un adultère. Chacun est visé. Bientôt la méfiance règne sur l’île car chaque habitant est suspect. Les dissensions naissent et c’est bien souvent dans le seul café de l’île qu’on vient quêter les dernières nouvelles. L’auteur nous propose davantage des moments de vie, des instantanés plutôt qu’une enquête menée en bonne et due forme. Chaque habitant cache quelque chose finalement et le corbeau met à nue les tensions et les rancœurs.

Dans la seconde partie du roman, le lecteur voit l’identité du fameux corbeau dévoilé. Les raisons qui l’ont poussé à commettre ses actes sont d’ailleurs assez étonnantes. Dans cette partie, on observe les habitants qui tentent de trouver l’auteur des fameuses lettres.

A travers ce petit roman, Christophe Carlier nous offre la possibilité de passer un moment sur cette île close, à l’abri de tout mais quand le ver vient de l’intérieur, les dégâts sont beaucoup plus conséquents. Son roman m’a parfois fait penser à une enquête de Miss Marple pour le côté désuet. J’ai beaucoup aimé le charme littéraire de l’auteur qui nous permet de vivre quelques heures des vies banales des habitants de l’île. L’intrigue est certes éculée mais j’ai pris plaisir à lire entre les lignes les instants de vie de ces villageois.

Ressentiments distingués est un petit roman frais et plein de charme. Merci à Babelio et aux éditions Phébus pour cette belle découverte.

Publicités

Une réflexion sur “Ressentiments distingués de Christophe Carlier

  1. Pingback: Mes partenariats | Carolivre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s