Rendez-vous au Cupcake café de Jenny Colgan

 

 

 

 

Rendez-vous au cupcake café de Jenny Colgan,

Publié aux éditions Prisma,

2017, 504 pages.

 

 

Lorsqu’elle est licenciée, Issy décide de tenter sa chance en ouvrant à Londres un salon de thé spécialisé dans les cupcakes. En effet, la jeune femme a un talent particulier pour réaliser ces petits gâteaux. Un don qu’elle tient de son grand-père boulanger. Mais les ennuis ne vont pas tarder à arriver, et Issy devra se battre pour réaliser son rêve.

Merci à Babelio et aux éditions Prisma pour l’envoi de ce roman reçu dans le cadre de la dernière #MasseCritique! J’ai passé un agréable moment de lecture avec ce roman qui m’a surprise plus d’une fois.

Jenny Colgan est connue pour son roman La petite boulangerie du bout du monde qui a rencontré un joli petit succès sur la blogo. Avec Rendez-vous au Cupcake café, elle réitère dans l’univers des douceurs sucrées en nous faisant saliver tout au long de son joli roman.

Ici, elle met en scène Isabel dite Issy. Elle travaille dans une boîte qui fait dans l’immobilier et son travail ne la passionne pas des masses. En outre, elle sort avec un des patrons de la boîte, Graeme, un type beau comme un dieu mais odieux avec Issy. Mais voyez-vous, la belle a la trentaine et pense être amoureuse de ce bel étalon… Mais Issy a une botte secrète: la pâtisserie, une passion héritée de son grand-père Joe. Aussi, quand Issy est licenciée, elle se lance et ouvre sa pâtisserie de cupcake.

L’intrigue du roman est assez sage et conformiste. Je l’aurais bien vu adaptée sous forme de télé-film comme ceux que l’on peut trouver sur M6 au moment de Noël. Jenny Colgan nous offre une lecture douceur, une lecture réconfortante, un peu comme un des cupcakes d’Issy. On va suivre cette trentenaire un peu maladroite, un peu rondelette qui m’a fait d’ailleurs penser à Bridget Jones. Elle choisit l’emplacement de son café dans une petite ruelle située dans un quartier cosmopolite de Londres. On y croise des mères qui ne jurent que par le yoga et les crudités, des vendeurs de henné et de falafels, des boutiques branchées de jouets en bois. Bref, dans ce joyeux bazar, Issy va trouver sa place.

Les débuts sont difficiles. Issy travaille dur pour s’en sortir. Au fil des pages, elle va faire des rencontres et fédérer pas mal de personnes différentes autour de son café. Ce roman est aussi un livre sur l’amitié entre femmes car Issy va voir qu’on peut aimer de différentes façons. A travers son héroïne, Jenny Colgan porte un regard amusé et ironique sur la société londonienne. Je me suis prise à rire de nombreuses fois. L’auteur ne tombe pas dans le cliché du tout beau, tout propre. Issy a des faiblesses mais elle a aussi du tempérament et j’ai apprécié son aspect « à côté de la plaque ».

Le seul bémol irait à l’intrigue amoureuse. Même si elle est secondaire, elle m’a fait vraiment penser à celle de Bridget Jones avec ce triangle amoureux où on sait pertinemment qui finira avec qui…

Rendez-vous au cupcake café est un roman rafraîchissant qui vous fera passer un agréable moment plein de douceurs. Une lecture feelgood, doudou à déguster avec une tasse de thé à la main et un cupcake!!

Publicités

3 réflexions sur “Rendez-vous au Cupcake café de Jenny Colgan

  1. Pingback: Mes partenariats | Carolivre

  2. J’ai de plus en plus de mal avec les triangles amoureux, alors je ne suis pas sûre d’accrocher, ça a tendance à me sortir de ma lecture. Mais comme tout le reste a l’air alléchant, pourquoi pas ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s