Les Sentiers des Astres, Tome 2: Shakti de Stefan Platteau

 

Les Sentiers des Astres, Tome 2: Shakti de Stefan Platteau,

Publié aux éditions J’ai Lu,

2017, 574 pages.

 

Sept hommes, une femme et une enfant.
Ce sont les derniers compagnons qu’il reste au barde Fintan Calathynn pour mener à bien la quête du Roi-diseur, à travers une forêt boréale plus menaçante que jamais. Neuf survivants aux abois, retranchés dans la grotte des Teules, encerclés par l’ennemi. À l’heure où la gabarre livre ses derniers secrets, et où les arbres tremblent de la colère des géants, les fugitifs devront jouer cartes sur table et révéler les ombres issues de leur passé. À commencer par l’énigmatique Shakti…

J’avais laissé Manesh et ses compagnons en bien mauvaise posture dans le premier tome des Sentiers des Astres. Un premier tome d’ailleurs éblouissant, tour à tour mystérieux et glaçant mais toujours passionnant. Avec ce deuxième tome, Stefan Platteau réussit brillamment à ne pas laisser retomber la tension préexistante et à mener son lecteur encore plus loin.

Ce deuxième tome fait donc directement suite au premier et commence in medias res. Si vous n’avez pas lu le premier, passez votre chemin! Une fois de plus, l’auteur nous plonge au cœur d’un récit époustouflant. Le lecteur n’a pas une minute de répit. Manesh et ses compagnons d’infortune doivent à tout prix trouver une issue pour échapper aux terribles nendous et à leurs horribles hyènes. J’ai vraiment eu des sueurs froides à certains moments. Imaginez que vous êtes poursuivis ou plutôt traqués, chassés par des êtres sanguinaires dans une forêt sombre, noire. Les arbres deviennent même vos pires ennemis: leurs longs branchages devenant des doigts qui vous agrippent pour mieux vous retenir. Le ciel s’obscurcit et devient cendreux. Les oliphants de l’ennemi retentissent de manière lugubre annonçant la curée prochaine. Ajoutez à cela la menace des hyènes, ces êtres répugnants et cruels, sortis tout droit des Enfers. On court aux côtés de nos héros, on frissonne, on ressent leur terreur.

Ce deuxième tome se nomme Shakti. En effet, la petite troupe, une fois à l’abri (de manière plus ou moins relative), Fintan le barde souhaite en savoir plus sur la seule femme du groupe, la courtisane Shakti. Comme dans Manesh, Stefan Platteau enchâsse ici un second récit dans lequel Shakti raconte sa vie. C’est aussi captivant que le récit initial.

Une fois de plus, l’auteur décrit un monde imaginaire dans lequel le lecteur se sent totalement immergé. Le récit de Shakti nous conduit ainsi dans une autre contrée où le Lempio, une forêt bien mystérieuse mène la danse. Ce deuxième tome s’achève d’ailleurs sur le récit inachevé de Shakti au grand damne de la lectrice frustrée que je suis!

Un dernier mot sur la plume de l’auteur toujours aussi sublime. Il y a des passages très contemplatifs, des moments où l’action bat son plein mais ce qui lie les deux c’est bien le style poétique parfois un peu suranné de Stefan Platteau.

Avec ce deuxième tome, Stefan Platteau m’a une fois de plus conquise. La beauté de sa plume et ses talents de conteur en font une grande voix de la littérature fantasy. J’ai cru comprendre qu’un troisième tome était en préparation! J’ai hâte!

Publicités

Une réflexion sur “Les Sentiers des Astres, Tome 2: Shakti de Stefan Platteau

  1. Pingback: Bilan Lectures février 2018 | Carolivre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s