Millénium, Tome 5: la fille qui rendait coup pour coup

 

 

 

Millénium, Tome 5: La fille qui rendait coup pour coup de David Lagercrantz,

Publié aux éditions Actes Sud,

2017, 401 pages.

 

 

Suite aux infractions qu’elle a commises en sauvant le petit garçon autiste dans « Ce qui ne me tue pas », Lisbeth Salander est incarcérée dans une prison de haute sécurité pour négligence constituant un danger public. Lorsqu’elle reçoit la visite de son ancien tuteur, Holger Palmgren, les ombres d’une enfance qui continuent à la hanter ressurgissent. Avec l’aide de Mikael Blomkvist, elle se lance sur la piste de crimes d’honneur et d’abus d’Etat, exhumant de sombres secrets liés à la recherche génétique.

Dans ce dernier tome (pour le moment) de la saga Millénium, David Lagercrantz nous entraîne une fois de plus à suivre les traces de Lisbeth. Si le quatrième tome comportait des défauts non négligeables, ce dernier opus montre que l’auteur a enfin les choses bien en main. L’écriture est plus fluide, moins embrouillée et plus détaillée.

L’intrigue début en prison. Lisbeth y est incarcérée suite au « kidnapping » du garçon autiste. Elle ne doit pas rester très longtemps dans sa geôle mais les choses commencent à sentir mauvais pour elle lorsqu’elle se met à défendre une des prisonnières, Faria Kazi, de l’abominable « Benito ». Une fois de plus, Lisbeth fait sa tête de mule et brave tous les dangers pour défendre les causes qui lui semblent essentielles (enfin pour elle!). Dès le départ, l’auteur frappe fort, très fort, ne laissant aucun répit à son lecteur. L’action est continue. Alors qu’elle manquait un peu dans le tome précédent, le lecteur est servi ici et il retrouve la Lisbeth Salander qu’il connaît bien! Chose originale, cette intrigue deviendra secondaire au fil de l’histoire même si elle est nécessaire pour comprendre le fonctionnement de Lisbeth.

L’intrigue principale se noue dans un tout autre cadre. Holger Palgrem, le tuteur de Lisbeth, lui rend visite. Dans son dossier médical, il a relevé des choses « étranges » notamment la mention d’un Registre d’Etat lié à des recherches sur la génétique. Pour Lisbeth, la vengeance est un plat qui se mange froid. Elle n’hésite pas à hacker à tout va et à joindre Mikael Blomkvist pour déterminer enfin ses origines.

Dans ce cinquième opus, l’auteur joue donc sur deux tableaux. D’un côté l’intrigue liée à Faria Kazi, de l’autre l’enquête de Lisbeth sur ce fameux registre. On en apprend encore plus sur le passé trouble de Lisbeth et j’ai beaucoup aimé les révélations qui nous faites dans le roman. L’intrigue avance vite, très vite et le lecteur va de rebondissements en rebondissements. L’auteur se base cette fois-ci sur la génétique et pas n’importe laquelle: celle des jumeaux. C’est passionnant d’un bout à l’autre. Les choses sont assez bien détaillées. Le thème de l’expérience scientifique qui a mal tourné est un sujet que j’aime particulièrement et ici, il est vraiment bien traité.

Avec ce cinquième tome, David Lagercrantz frappe fort. J’ai dévoré cet opus au rythme endiablé. On renoue enfin avec ce qui faisait l’essence des premiers Milléniums, sans regret aucun!

Publicités

Une réflexion sur “Millénium, Tome 5: la fille qui rendait coup pour coup

  1. Pingback: Bilan Lectures du mois de Mars | Carolivre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s