Octobre de Soren Sveistrup

 

 

Octobre de Soren Sveistrup,

Publié aux éditions Albin Michel,

2019, 634 pages.

 

 

Début octobre. La police fait une découverte macabre dans une banlieue de Copenhague. Une jeune femme a été tuée et abandonnée sur un terrain de jeu. On l’a amputée d’une main et au-dessus de sa tête pend un petit bonhomme en marrons. On confie l’affaire à la jeune inspectrice Naia Thulin, à qui on donne comme coéquipier un inspecteur en burn out, Mark Hess. Ils ne tardent pas à découvrir que le bonhomme en marrons est porteur de mystérieuses empreintes, celle de la fille de Rosa Hartung, ministre des Affaires Sociales, enlevée un an plus tôt et présumée morte. Mais un suspect a déjà avoué avoir assassiné la fillette et le dossier semble clos. Quelques jours plus tard, on découvre une deuxième femme assassinée et au-dessus de sa tête, un autre bonhomme en marrons sur lequel se trouvent à nouveau les empreintes de Kristine Hartung. Thulin et Hess cherchent un lien entre l’affaire de la disparition de la fille de la ministre, les femmes mortes et l’assassin qui sème la terreur dans tout le pays, et s’engagent dans une course contre la montre. Car ils en sont convaincus : le meurtrier est en mission et il n’en a pas encore terminé…

Tu le sens le gros coup de cœur là? Sans surprise, Octobre est LE thriller à lire en cette rentrée littéraire (il sort le 1er mars). Dès les premières pages, l’auteur nous propulse dans un bouquin qui happe le lecteur et qui ne le lâche qu’au bout des 634 pages, sans aucun regret.

Octobre fonctionne sur le mode de chapitres courts, resserrés sur l’intrigue et qui laisse toujours son lecteur en suspens, comme un équilibriste. Naia est flic à Copenhague. Elle se lasse de son travail et demande sa mutation. Mais voilà qu’on lui colle dans les pattes, Mark Hess, viré d’Europol. Les deux enquêteurs vont se retrouver face à une sombre affaire: on retrouve le cadavre mutilé d’une jeune mère de famille. A ses côtés, un drôle de petit bonhomme fabriqué en marrons, porteur d’empreintes! Oui mais voilà, ça ne colle pas. Les empreintes appartiennent à la fille de la ministre des affaires sociales, enlevée et présumée morte il y a un an! Est-elle toujours en vie? Qui a commis ce meurtre terrible? D’autant plus que les meurtres s’enchaînent et que le tueur court toujours…

Il y a tout dans ce thriller pour en faire un best-seller. Le rythme d’abord. Comme je le disais les chapitres sont courts et vous laisse toujours sur une phase ascendante qui vous oblige à enchaîner pour connaître la suite de l’intrigue. Cette dernière est le deuxième point fort du livre. Le lecteur est face à des crimes odieux: de jeunes mères de famille sont assassinées et mutilées sauvagement. Mais qu’ont-elles en commun? Plus on avance dans l’intrigue, plus on pénètre dans des affaires sombres et bien glauques. Et puis, il y a ce mystérieux tueur qui a toujours un coup d’avance sur la police, narguant les inspecteurs avec ces petits bonhommes en marrons, brouillant les pistes avec les empreintes d’une jeune adolescente disparue et présumée morte.

Soren Sveistrup joue avec les nerfs du lecteur et jusqu’au bout, je n’avais aucun soupçon quant à l’identité du tueur. Et j’ai été véritablement surprise. Je peux vous dire que cela fait du bien car très souvent je devine avant l’heure qui est le tueur. Et les 634 pages tiennent toute leur promesse. Je me suis éclatée avec ce livre et cela faisait bien longtemps que je n’avais pas ressenti cela pour un thriller. Soren Sveistrup nous tient en haleine jusqu’à la dernière page et on referme ce roman en ayant l’impression d’avoir lu un très très bon bouquin.

Un grand grand merci à Babelio et Albin Michel pour ce roman au rythme effréné, à l’ambiance angoissante que vous ne serez pas près de lâcher!

 

 

5 réflexions sur “Octobre de Soren Sveistrup

  1. Pingback: Bilan Lectures du mois de février 2019 | Carolivre

  2. Pingback: Søren Sveistrup – Octobre | Sin City

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s