Les Trois sœurs de May Sinclair

 

 

 

Les Trois Sœurs de May Sinclair,

Publié aux éditions de L’Archipel,

2019, 354 pages.

 

Mary, Gwendolen et Alice sont les filles de James Cartaret, pasteur du village de Garth, dans le High Moor. Ce père rigide et macho leur impose une discipline de fer. Les trois sœurs étouffent sous cette chape puritaine, génératrice de frustrations. Quand le docteur Stephen Rowcliffe s’installe en ville, il apparaît comme la lueur d’espoir qui pourrait sortir les jeunes femmes de leur torpeur.
Cet homme expérimenté éveille en elles une passion trop longtemps étouffée, qui surgit comme la révolte d’une sensualité bridée par la morale religieuse et sociale. Alice, surtout, la plus jeune, semble incapable de résister aux tourments de sa chair. Sa souffrance est si vive qu’elle tombe gravement malade et que l’on doit appeler à son chevet… le Dr Rowcliffe. Mais celui-ci tombe amoureux de Gwenda au premier regard.
Tandis que Mary, la plus sage, attend son heure…

Les éditions de L’Archipel m’ont permis de piocher dans leur catalogue. Quand j’ai vu ce titre, j’ai craqué. En effet, May Sinclair est présentée comme la digne héritière des sœurs Brontë! Avec une telle accroche, je ne pouvais que me précipiter sur ce roman à la couverture tellement belle!

May Sinclair place son intrigue en Angleterre dans la petite ville de Garth. Le pasteur Casteret s’y est nouvellement installé avec ses trois filles: Gwendolen (dite Gweda), Mary et la dernière Alice. Mais dans cette petite ville, les trois filles s’ennuient. Leur seul espoir est de séduire le médecin, Steven Rowcliffe, et tout est bon pour se faire remarquer de lui…

Sous couvert d’une intrigue plutôt banale, May Sinclair fait de la vie des trois sœurs Carteret une histoire passionnante. Et je peux l’affirmer aussi: elle se place dans la même lignée que les sœurs Brontë. Elle place d’abord ses personnages dans une petite ville de province dans laquelle il ne se passe rien. Alice est à l’origine du déménagement. Qu’a-t-elle donc fait pour être ainsi punie? Les trois sœurs sont sous la garde de leur père, le pasteur Carteret. C’est un homme froid, imbu de lui-même, tellement ennuyant! Il tente de tenir tête à ses filles mais finit par se tourner en ridicule. Il m’a beaucoup fait penser au personnage de Collins dans Orgueil et Préjugés.

Les trois sœurs sont ensuite très différentes. Ma préférée reste Gwenda qui voit en Garth la possibilité d’échapper à son père et de trouver une certaine liberté. Elle parcourt sans cesse la campagne, traversant les champs et les landes désertes. C’est celle qui fait le plus preuve d’indépendance et d’intelligence.

L’intrigue va rapidement tourner autour du Docteur Rowcliffe, seul bon parti de la région, représentant pour les filles l’opportunité de s’extraire de leur condition. May Sinclair traite son histoire avec beaucoup d’intelligence. Elle entraîne son lecteur dans une intrigue qui finit de manière bien cruelle et à laquelle on ne s’attendait pas du tout. J’ai tout simplement adoré! Dès les premières pages, j’ai été happée par ce récit qui montre une fois de plus les destins brisés de trois sœurs, qui subissent leur condition, car nées femmes. A aucun moment, on ne tombe dans la romance mièvre. A l’instar d’une Jane Austen ou d’une sœur Brontë, May Sinclair nous entraîne dans les méandres du cœur humain et de la passion avec beaucoup de talent.

Les Trois sœurs est un magnifique roman qui saura ravir les lecteurs des Brontë. A découvrir de toute urgence!

Publicités

5 réflexions sur “Les Trois sœurs de May Sinclair

  1. J’ai hâte de le découvrir alors ! J’espère le trouver bientôt en librairie. Merci pour ta chronique inspirante. Je découvre toujours des romans qui me font envie grâce à ton blog.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s