Trois Vœux de Liane Moriarty

 

Trois vœux de Liane Moriarty,

Publié aux éditions Albin Michel,

2020, 400 pages.

Trois sœurs, une complicité sans faille. Impétueuses, attachantes, les triplées sont animées par un doux grain de folie. Une famille en apparence parfaite. Lyn est une superwoman d’aujourd’hui, comblée mais débordée. Gemma rêve d’amour mais pas d’engagement. Quant à Cat, entre espoirs de maternité déçus et secrets conjugaux, elle est en pleine remise en question. Le soir de leurs 34 ans, une parole malheureuse et la fête tourne mal. Quelle vérité indicible a pu si brutalement faire basculer la belle entente des triplées ?

Trois Vœux est un roman qui met en scène les triplées Lyn, Cat et Gemma. Un soir, alors qu’elles fêtent leur trente-quatrième anniversaire au restaurant, une violente dispute éclate. L’un d’elle, enceinte, se retrouve avec une fourchette à fondue plantée dans le ventre, une autre se cogne violemment la tête et tombe dans les pommes. Comment en est-on arrivé là? C’est ce que va chercher à nous montrer l’auteur en remontant dans le temps, un an plus tôt, quand tout a basculé.

Trois Vœux c’est donc l’histoire de ces triplées. C’est une histoire de sororité, d’identité. Liane Moriarty explore le prisme de la famille et du couple à travers ces trois sœurs qui ont bâti leur vie de manière bien différente. Lyn est une femme d’affaires, une mère et une épouse aimante; Cat voit sa vie chamboulée le jour où son mari Dan lui apprend qu’il l’a trompée; Gemma est bohème, ne se fixe jamais longtemps et n’a pas vraiment de job. Le lecteur pénètre dans l’intimité de ces trois femmes qui sont liées d’une manière indéfectible. On explore leurs secrets, leurs failles, les apparences qu’elles cherchent à sauver parfois. Certaines scène sont très gênantes parce qu’on a vraiment l’impression de pénétrer l’intimité de cette famille très étrange. Et on ressent malgré tout la complicité et l’amour qui unissent ces trois femmes.

Les cent premières pages m’ont parues étranges. Je ne voyais pas tellement où l’auteure voulait aller puis elle m’a totalement embarquée dans cette histoire de sœurs un peu foldingues parce que j’avais envie de savoir comment tout cela allait finir. L’auteure aborde des thèmes assez conventionnels comme la maternité, l’envie d’enfant, l’adultère mais elle a une telle façon de raconter qu’on se sent vraiment pris dans le récit, captivé. Avec peu d’éléments, l’auteure tisse un récit complexe dans lequel les points de vue s’entrelacent. On s’attache à ces trois sœurs par la force des choses car on a tous un petit quelque chose d’elle en nous.

« Trois vœux » est un roman qui nous dit que la plus belle des famille est toujours imparfaite. C’est un roman passionnant qui m’a captivée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s