Les Saisons de la tempête de Elle Cosimano

Les Saisons de la tempête de Elle Cosimano,

Publié aux éditions de Saxus,

2021, 480 pages.

Lors d’une froide et longue nuit, Jack Sommers a été confronté à un choix: vivre pour toujours selon les anciennes règles magiques Gaïa, ou mourir. Jack a choisir de vivre, et en échange, il est devenu un Hiver -une incarnation physique et immortelle de la saison sur Terre. Chaque année, il doit chasser la Saison qui le précède. L’Été tue le printemps. L’Automne tue l’Été. L’Hiver tue l’Automne. Et le Printemps tue l’Hiver. Le tout est régi par un macabre classement qui donne droit à des promotions ou à une Annihilation totale. Mais contre toute attente, Jack tombe amoureux de Fleur, la Printemps chargée de l’éliminer. Pour être ensemble, ils vont devoir échapper au terrible cycle meurtrier dans lequel ils sont prisonniers. Mais leur créateur ne les laissera pas partir si facilement…

Lors d’une nuit très froide, Jack est confronté à un choix: mourir ou appartenir à Gaïa pour incarner une des quatre saisons. Jack devient l’hiver. Chaque année, il est chassé puis « tué » par Fleur, la printemps afin de renaître l’année suivante. Mais quand Jack tombe amoureux de Fleur, il n’a qu’une envie: s’échapper de ce cycle pour enfin vivre sa vie…

Elle Cosimano propose un univers original dans son roman. Ses personnages incarnent chacun une saison et ça marche vraiment très bien. Je ne m’attendais pas à ça et j’ai tout de suite accroché. Elle nous propose un univers dystopique assez bien construit. Chaque personnage incarne parfaitement sa saison que ce soit dans son caractère, ses goûts ou même ses odeurs! J’ai vraiment aimé découvrir leur « centre » dans lequel ils sont suivis par un superviseur. Je me demandais vraiment comment l’auteur allait s’y prendre pour déployer son intrigue et je suis assez surprise car cela fonctionne très bien. J’aurais juste voulu en savoir plus sur Gaïa et les autres personnages qui s’occupent de ce fameux centre!

Il n’y a aucun temps mort. C’est plutôt rythmé et haletant bien que l’intrigue tourne un peu en rond en milieu de roman. J’ai eu en revanche un problème avec le style (ou la traduction?) de l’auteure. Les phrases sont parfois trop descriptives et il m’a manqué un petit quelque chose de plus dense pour que ce soit vraiment parfait. Les phrases s’enchaînent parfois juste en décrivant des actions des personnages très nombreux, ce qui m’a un peu perdue parfois!

« Les Saisons de la tempête » est un roman intéressant qui m’a agréablement surprise. J’attends que cet univers soit encore plus développé dans les prochains tomes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s