Salem de Stephen King

Salem de Stephen King,

Publié au Livre de Poche,

2021, 832 pages.

Comment une petite bourgade du Maine peut elle, du jour au lendemain, devenir une ville fantôme ? Jerusalem’s Lot – Salem – n’avait pourtant pas de caractéristiques particulières sinon, sur la colline, la présence de cette grande demeure – Marsten House – inhabitée depuis la mort tragique de ses propriétaires, vingts ans auparavant. Et lorsque Ben mears y revient, c’est seulement pour y retrouver ses souvenirs d’enfance. Mais très vite, il devrait se rendre à l’évidence : il se passe des choses très étrange à Salem. Un chien est immolé, un enfant disparaît et l’horreur s’infiltre, s’étend, se répand, aussi inéluctable que la nuit qui descend sur Salem …

Si je vous dis Salem, vous pensez à des sorcières? Hé bien c’est raté avec le Salem de Stephen King. Salem c’est pour Jerusalem’s Lot, charmante petite bourgade américaine dans laquelle deux étranges personnages vont s’installer et commettre des meurtres contre nature. Car il s’agit bien de vampire ici. Stephen King revisite ce mythe séculaire en plaçant son intrigue dans une ville moyenne américaine du Maine.

Marsten House domine la ville, perchée sur sa colline, et on y chuchote qu’il doit s’y passer de drôles de choses. Ben Mears, écrivain, revient justement à Salem pour exorciser ses cauchemars d’enfance liés justement au manoir. Il va très vite se rendre compte que les habitants de Marsten House n’ont qu’une chose en tête: se nourrir de sang frais.

Dire que j’ai aimé ce roman est un euphémisme. J’y étais bien! J’ai tout aimé. A commencer par Ben et Mark, les personnages principaux. Un écrivain et un enfant, encore une drôle association pour l’auteur mais qui fonctionne à merveille et qui montre que seuls ceux qui possèdent encore un pouvoir d’imagination immense sont à même de comprendre ce qui se déroule à Salem.

Dès lors, la machine s’emballe. Une fois le décor et les personnages posés, le lecteur est face à l’inévitable: des habitants bien tranquilles qui se transforment tous en vampire… Stephen King impose son propre mythe avec ce roman. Les personnages meurent les uns après les autres. C’est sombre, parfois effrayant mais tellement bon! J’ai eu du mal à ne pas avaler les pages de ce roman qui se laisse dévorer et qui installe une tension extrême!

Je ne peux que vous conseiller cet excellent roman que je relirai, c’est certain, juste pour le plaisir de frissonner!

Une réflexion sur “Salem de Stephen King

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s