Bilan Lectures août 2018

C’est la fin de l’été! Les jours se font plus courts, les nuits plus fraîches! Je ne vais pas me plaindre car l’automne est une saison que j’affectionne particulièrement. Avant de se glisser sous un plaid et de déguster une bonne tasse de thé, voici le bilan du mois d’août marqué par la lecture de beaux pavés!

Côté bonne lecture voire très bonne lecture, j’ai beaucoup apprécié le recueil de nouvelles Liavek écrit à quatre mains par Robin Hobb et Steven Brust. Plongée au cœur d’un univers fantasy, la jeune Kaloo va tout faire pour saisir sa chance…

J’ai également adoré ma lecture du deuxième tome des aventures d’Aurora Teagarden par Charlaine Harris. J’aime ce personnage et l’ambiance dégagée dans cette saga policière rafraîchissante! Long Island de Christopher Bollen m’aura aussi beaucoup plu. Dans un univers digne de Wisteria Lane, l’auteur plonge son lecteur peu à peu dans le thriller.

 

 

 

 

 

La chute des géants de Ken Follett m’aura occupée un bon moment mais quelle leçon d’histoire! Je ne me suis pas ennuyée une seconde. Les heures rouges de Leni Zumas est terrifiant dans un tout autre genre. Dans la lignée de La servante écarlate, l’auteur nous offre une dystopie effrayante et peut-être visionnaire. J’ai adoré ma lecture de Club Dumas d’Arturo Pérez-Reverte. Cette enquête mystique et érudite m’a bien occupée sur la plage. Enfin Corrosion de Jon Bassoff est le genre de roman noir qui me hantera longtemps. L’anti-héros, Joseph Downs, appartient à ces personnages d’une noirceur insondable.

 

 

 

 

 

Le seul bémol revient à La marque rouge de Ruberto Sanquer. Trop jeunesse à mon goût, il ne manque pas de qualités et saura trouver ses lecteurs!

Côté achat, je me suis laissée tenter en regardant notamment des vidéos et en me promenant sur les blogs des copines. J’ai beaucoup acheté et lu par la suite donc la PAL n’en a pas vraiment souffert! Voici le butin du mois (3 ont donc déjà été lus).

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai posté mon article sur le Pumpkin Autumn challenge auquel je participe pour la première fois! Je vous invite à rejoindre le groupe sur facebook très convivial! Mes prochaines lectures seront donc consacrées à ce challenge!

Et vous votre bilan? Vous êtes satisfaits?

 

 

 

 

Publicités

Pumpkin Autumn Challenge

Comme beaucoup d’entre vous, j’aime l’automne. Les grandes balades en forêt, les feuilles jaunissantes, le froid qui s’installe en douceur, les après-midi à lire en buvant une tasse de thé. Cette année, j’ai décidé de participer au Pumkin Autumn Challenge organisé par Guimause. Il s’agit d’avoir des lectures en rapport avec la magie, la sorcellerie mais aussi l’univers du petit peuple, les légendes. Grâce à quatre menus, Guimause nous propose de créer notre PAL automnale. Je vous mets le lien vers son site qui récapitule tout merveilleusement bien: Le Pumpkin Autumn Challenge

 MENU AUTOMNE FRISSONNANT:

1/Le cri de la Banshee: il s’agit de lire un livre qui fait peur (horreur, épouvante, angoisse, thriller, policier).

Phobia, recueil collectif, éditions J’ai lu.

Feuillets de cuivre de Fabien Clavel, édition Libretto.

 

 

 

 

2/Le fantôme de l’opéra: un livre en rapport avec les fantômes, les esprits.

3/Vous prendrez bien un verre de True Blood? Un livre en rapport avec les vampires, les zombies.

Je vais lire le tome 1 de Magie ex-libris de Jim C. Hines aux éditions de l’Atalante.   

MENU AUTOMNE DOUCEUR DE VIVRE:

1/Trick or Treat: un livre en rapport avec Halloween.

2/Pommes au four, tasse de thé et bougie: un livre feel-good, une romance, une histoire de famille.

J’ai choisi Quand souffle le vent du nord de Daniel Glattauer, éditions Le Livre de Poche.

 

 

 

3/ La feuille d’automne emportée par le vent: un livre à la couverture orange, jaune, rouge ou marron.

Pour moi ce sera My Absolute Darling de Gabriel Tallent, éditions Gallmeister.

 

 

 

MENU AUTOMNE ENSORCELANT:

1/Witches Brew: des livres qui parlent de magie en SFFF.

Meijo de Stefan Platteau, éditions Les Moutons électriques.

Les Tomes 4 et 5 des Hauts-Conteurs de Patrick McSpare, éditions Pocket.

 

 

 

2/ Cristaux, Tarots et encens: des livres en lien avec le mystère, l’étrangeté, l’ésotérisme.

3/ Balai pattes! Des livres en rapport avec les sorcières mais aussi le féminisme, le féminin.

J’ai choisi Le Lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux de Martha Hall Kelly, éditions Charleston.

 

 

 

MENU AUTOMNE ENCHANTEUR:

1/Les Métamorphoses: des livres sur la transformation, l’hybridité, l’animalité.

Créatures, recueil collectif, éditions Mnémos.

 

 

 

2/Clochette, grimoire et chandelle: pour le petit peuple! Pour moi ce sera Dans la vallée de Hannah Kent aux éditions Presses de la cité.

3/Au détour de Brocéliande: légendes et nature writing.

Bien sûr, je n’ai pas rempli toutes les catégories mais ma PAL peut encore évoluer. Avec onze livres, je pense que je peux remporter haut la main ce challenge qui commence le 1er septembre et qui se terminera le 30 novembre. Vous me rejoignez?

 

Bilan Lectures Juillet 2018

C’est déjà l’heure du bilan! Juillet tire sa révérence. Je peux dire que ce fut un mois très littéraire puisque j’ai dévoré 10 romans! Les grosses chaleurs m’ont incitée à rester au frais pour profiter du calme de la maison endormie et me plonger à corps perdu dans les livres!

Résultat des courses:

Coup de cœur pour Le village de Dan smith, thriller qui nous entraîne dans le froid de l’Ukraine sur les traces d’un voleur d’enfant. Coup de cœur également pour Un goût de cannelle et d’espoir de Sarah McCoy. J’ai dévoré cette intrigue qui se déroule en Allemagne en 1944, dans la boulangerie des parents d’Elsie. J’ai également adoré La Tresse de Lætitia Colombani, une belle histoire qui met les femmes à l’honneur.

 

 

 

 

 

Pas des coups de cœur, mais de bons moments de lecture: La disparition de Stéphanie Mailer de Joël Dicker m’a quand même tenue en haleine. Le roman comporte des imperfections mais j’ai passé un bon moment. Avalon, tome 1 d’Abel D’Halluin est un très bon roman de fantasy arthurienne. Grish-mère d’Isabelle Bauthian est une belle découverte également même si c’est un roman de fantasy qui n’est peut-être pas facile d’accès. Le premier tome du Puits des mémoires de Gabriel Katz m’a conquise. C’est un tome assez introductif et j’attends impatiemment de me procurer la suite.

 

 

 

 

 

Enfin, des lectures que j’ai moins appréciées ou qui apparaissent anecdotiques: 20 récits de soi, recueil d’extraits d’autobiographies, sera pour le boulot. Les Vies de papier de Rabih Alameddine est un beau roman mais difficile d’accès. Witchcraft de Raphaël Payet est résolument trop jeunesse pour moi.

 

 

 

 

 

Côté achat, j’ai été raisonnable. Je me suis procuré le recueil collectif « 20 récits de soi » pour le travail. J’ai reçu mon livre précommandé et dédicacé par Robin Hobb. Il s’agit de Liavek, recueil de nouvelles édité chez ActuSF. La bouquin en hardback est vraiment canon! J’ai ensuite passé une commande sur la Fnac pour me procurer le tome 2 d’Aurora Teagarden de Charlaine Harris. J’avais beaucoup aimé le premier tome mettant en scène une libraire menant des enquêtes. J’ai aussi craqué sur Long Island de Christopher Bollen, roman qui sera idéal pour la plage!

 

 

 

 

 

Je suis assez satisfaite de mon bilan du mois de juillet. Et vous, avez-vous fait de belles lectures? Avez-vous craqué en librairie?

 

 

 

Bilan lectures du mois de juin

Nous sommes déjà le premier juillet. Le mois de juin est passé à une allure folle et l’été s’est enfin installé. Bientôt les vacances pour moi et qui dit vacances dit lectures bien sûr! Avant d’entamer ce mois dédié à la paresse, jetons un œil à ce qu’il s’est passé en juin. Mon bilan est plutôt bon puisque j’ai lu 9 romans (et certains étaient des briquasses!). Je n’ai acheté que 2 livres (d’occasion en plus) et reçu 5 SP.

Voici donc mes lectures du mois de juin:

Gros coup de cœur pour Les enfants de Peakwood de Rod Marty. J’ai aimé le style, l’intrigue, l’ambiance. L’auteur a su m’immerger dans son histoire de rituels et de revenants. J’ai aussi beaucoup aimé La Maîtresse de guerre de Gabriel Katz! Je l’ai lu d’une traite et je compte bien m’attaquer aux autres romans de l’auteur. Apostasie de Vincent Tassy m’a aussi énormément plu. Ce n’est pas une lecture évidente mais c’est si poétique et si violent. Une belle découverte. J’ai enfin particulièrement aimé Calame de Paul Beorn. L’auteur prend son lecteur à contrepied et son histoire est tout à fait originale.

 

 

 

 

 

 

 

Pas des coups de cœur mais de belles découvertes: L’île des absents de Caroline Eriksson m’a troublée. Ce thriller m’a donné des frissons. La perfection du crime d’Helen Fields est aussi une belle découverte. J’ai vraiment apprécié cette enquête policière qui met l’accent sur la façon dont les policiers s’y prennent pour débusquer le tueur. Et Dieu se leva du pied gauche d’Oren Miller m’a aussi fait passé un bon moment. Ce troisième tome m’a permis de renouer avec Évariste et Isabeau! Enfin Ces rêves qu’on piétine de Sébastien Spitzer m’a beaucoup émue. C’est un magnifique roman à la fois poignant et cruel.

Ma seule petite déception revient au roman A la pointe de l’épée d’Ellen Kushner (chronique à venir). C’est un livre assez particulier, pas évident et qui a, cependant, de nombreuses qualités.

J’ai bien tapé dans mes lectures des Imaginales et je suis à jour dans mes SP. Côté prévisions livresques, je mise cet été sur du Gabriel Katz, le dernier Joël Dicker et pourquoi pas du Maurice Druon avec Les rois maudits!

Et vous, votre bilan?

Bel été et belles lectures

Bilan des Imaginales 2018

Cette année, j’ai eu la chance (enfin!) de me rendre deux jours aux salon du livre d’Epinal. C’est l’un des plus importants salon dédiés aux littératures de l’imaginaire. Chaque année, je bave sur les photos des unes et des autres en me disant que ça a l’air vraiment génial. Je peux vous dire que ça l’est! Sa réputation n’est pas usurpée.

J’y suis arrivée le vendredi matin vers 10h30. Direction le salon Idolize pour une première conférence où les auteurs parlaient de leurs personnages et de leur manière de faire avancer leurs intrigues. C’était très intéressant. J’ai pu ainsi découvrir Isabelle Bauthian, Ellen Kushner (très drôle) et voir (en vrai) Patrick Mc Spare. 

Ensuite direction le salon perdu pour le pot d’anniversaire des éditions Lynks auquel j’avais été conviée. Petits-fours et champagne ne se refusent jamais! J’ai pu discuter avec Mathieu Guibé des éditions du Chat noir et j’ai croisé de nombreuses autres blogueuses.

Je me suis enfin dirigée vers la bulle du livre et, raisonnable, je n’ai fait que deux achats: l’anthologie Créatures des Imaginales (dédicacée par Fabien Fernandez et Anthelme Hauchecorne) et le précieux tome 3 du Sentier des astres de Stefan Platteau. Pas encore pris d’assaut, j’ai pu discuter avec ce dernier qui vous fait choisir votre livre dédicacé à condition que vous le respiriez!!

Après cette journée intense, direction l’hôtel pour attaquer la journée marathon du samedi.

Levée (presque aux aurores), j’arrive au salon à 9h30 et c’est fou de voir que le parking est déjà presque complet. Au salon perdu, j’ai pu écouter une conférence dédiée aux youtubeurs et booktubeuses pendant laquelle Hélène du blog ptit elfe et patatras intervenaient. C’était plutôt intéressant de les voir parler de leur conception de booktube et de la manière dont elles évoluent dans le milieu.

Retour à la Bulle du livre où j’ai ou me faire plaisir avec six achats tous dédicacés. J’ai longuement discuté avec Patrick Mc Spare qui est un auteur incroyable et très bavard! Cette conversation reflète l’état d’esprit du salon. On croise les auteurs à la buvette, dans les jardins en toute décontraction. On peut vraiment échanger avec eux. J’ai aimé aussi le principe des achats. Pas besoin d’acheter d’abord le bouquin et d’ensuite faire la queue devant l’auteur. Il suffit de brandir le livre et un libraire vient comme par magie vous encaisser!

 

J’ai passé vraiment un super week-end. Les conférences sont de qualité, les auteurs disponibles et les gens sont sympas et décontractés. Le cadre magnifique en bord de rivière, sous les arbres, invite à la détente. J’espère pouvoir y retourner dans les années à venir.

Bilan Lectures mai 2018

Et c’est déjà l’heure du bilan en ce joli mois de mai. Attendez, j’ai dit « joli »? En ce mois de mai pourri, oui! Tout se perd les amis, même le chaud soleil du printemps. Bref, malgré la pluie, les orages, le vent, la neige, j’ai pu lire un peu ce mois-ci et pas qu’à peu! Au total, j’ai ingurgité 10 livres.

La Fourrure blanche de Jardine Libaire m’a fait passer un très bon moment. Je vous conseille la lecture de ce livre mettant en scène deux personnages totalement opposés et qui tombent pourtant amoureux. J’ai également adoré le deuxième tome de La Symphonie du hasard de Douglas Kennedy. J’ai adoré retrouver Alice et la suivre dans ses aventures irlandaises! Enfin, le troisième tome de la saga des Neshov m’a bluffée. Anne Ragde laisse son lecteur sur le carreau. Le dernier tome m’attend sagement dans ma PAL.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Côté thriller, j’ai eu le coup de cœur pour Fleur de Cadavre de Anne Mette Hancock. Cette enquête (qui m’a rappelé celle de Millenium) m’a vraiment captivée. J’ai également apprécié Sept ans de silence de Joann Chaney, une histoire bien tordue et bien glauque dans l’Amérique paumée des années 2000. Je suis, en revanche, passée à côté de L’héritier de Moriarty de Annelie Wendeberg: trop de rebondissements m’ont lassée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le cadre du mois de la fantasy, j’ai adoré découvrir Sumerki de Dmitri Glukhovsky. Je vous recommande ce roman qui m’a donné bien des sueurs froides! Qui a peur de la mort? de Nnedi Okorafor m’a laissé un sentiment étrange. C’est en tout cas une histoire forte et violente qui s’éloigne des clichés de la fantasy habituelle. En revanche, Le souffle de Midas d’Alison Germain m’a déçue. C’est bien écrit mais tellement plat et prévisible! La peste écarlate de Jack London est une belle découverte, me révélant l’auteur sous un autre jour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Côté rencontre littéraire, je me suis rendue pour la première fois aux Imaginales et c’était une expérience géniale. Les conférences, la proximité des auteurs et les qualités d’échanges avec eux m’ont comblé. J’ai pu discuter, faire dédicacer des tas de livres et je suis vraiment heureuse d’avoir pu enfin m’y rendre.

J’espère que l’été va bientôt pointer le bout de son nez pour pouvoir enfin lire au soleil! Et vous, votre bilan? Vous êtes satisfait de vos lectures?

Bilan du mois d’avril 2018

C’est déjà l’heure du bilan. Ce mois d’avril a été fructueux puisque j’ai lu 9 livres. Parmi ces lectures il y a de beaux coups de cœur et des découvertes!

Commençons par les livres qui m’ont le plus plu ce mois-ci. L’intégrale 3 du Trône de fer de George R.R Martin m’aura occupée un petit moment mais j’ai adoré retrouver les personnages de la saga. J’ai aussi adoré le recueil de nouvelles Black Mambo paru aux éditions du chat noir. J’ai ainsi découvert la plume sombre de Morgane Caussarieu. Les sœurs Carmines de Ariel Holzl m’a aussi offert un beau moment de lecture avec sa drôlerie et son univers déjanté. Mon coup de cœur sera ce mois-ci pour le roman très poétique La Lisière de Bohême de Jacques Baudou, une ode aux forêts et aux contes de notre enfance.

 

 

 

 

 

 

Côté thriller, j’ai fait aussi de belles découvertes. Je sens grandir ma peur de Iain Reid m’a vraiment surprise. C’est le genre de bouquin qu’il faut relire pour en comprendre tout l’enjeu. La disparue de la cabine n°10 de Ruth Ware m’a également tenue en haleine malgré un démarrage difficile.

 

 

 

 

 

J’ai passé un agréable moment avec le tome 1 d’Elvira Time de Mathieu Guibé ainsi qu’avec Dust Bowl de Fabien Fernandez. Le premier est à prendre au millième degré quant au second, j’ai vraiment aimé la plume de l’auteur. J’ai enfin voyagé dans le temps grâce aux Deux orphelines de Chiara Perez.

 

 

 

 

 

 

Je me suis inscrite au challenge du mois de la fantasy. Je vais donc principalement lire des romans fantasy ou SF au mois de mai. En outre, les Imaginales se profilent à l’horizon, l’occasion de faire encore de belles rencontres…Et vous, quel bilan faites-vous de ce mois d’avril?