Ce que je suis en réalité demeure inconnu, Virginia Woolf

Titre VF: Ce que je suis en réalité demeure inconnu

Titre VO: The Letters of Virginia Woolf

Auteur: Virginia Woolf

Publié aux éditions Points, 1993

 

 

 

 

 

 

 

 

Il s’agit ici d’une sélection de lettres écrites par Virginia Woolf de 1901 à 1941. Elle écrit principalement à sa famille dont sa sœur Nessa mais aussi à des amis, à des écrivains et à d’autres personnalités.

Dans ces lettres, le lecteur plonge dans l’intimité de Virginia. Dans les premières lettres, elle est encore une jeune fille qui n’a rien écrit mais qui a déjà beaucoup lu. Puis progressivement, Virginia devient femme. Elle se marie à Leonard Woolf. Dans une de ses lettres adressée à sa sœur elle fait part de sa nuit de noces et trouve que finalement on fait bien grand cas des rapports intimes! Elle n’a tout simplement rien ressenti et trouve l’acte particulièrement ennuyeux!

Les lettres de Virginia laisse transparaître son esprit vif et acéré. Elle n’hésite pas à critiquer les autres mais aussi à se fustiger elle-même quand elle trouve son travail médiocre et sans intérêt. Elle n’est jamais tendre avec elle-même! Elle fustige James Joyce qu’elle trouve ennuyeux et sans intérêt. Elle cherchera d’ailleurs à se débarrasser à tout prix de son manuscrit qu’elle juge obscène!

On perçoit aussi tout l’amour qu’elle a pour son mari et pour Nessa. Les deux dernières lettres leur sont d’ailleurs adressée alors qu’elle décide d’en finir avec la vie. Ces deux lettres m’ont beaucoup touchée: elles sont émouvantes. Virginia confie qu’elle ne peut plus affronter la vie. Elle dit tout son amour à ses proches une dernière fois: c’est à la fois émouvant et très troublant.

Un magnifique ouvrage qui laisse transparaître toute la fragilité de l’écrivain: ses doutes, ses peurs mais aussi ses joies. Une manière subtile de découvrir Virginia.