Le Mystère des livres disparus de Ian Sansom

Le Mystère des livres disparus de Ian Sansom,

  Publié aux éditions Hoëbeke,

  2015, 333 pages.

 

 

 

 

 

 

 

Pour ce trentenaire londonien, replet, végétarien, féru de littérature, vêtu d’un costume de velours côtelé, portant de petites lunettes rondes cerclées d’or, les poches de son duffle-coat débordant de livres (au cas où…), devenir bibliothécaire était le rêve absolu. Mais quand Israël Armstrong débarque à Tumdrum, en Irlande du Nord, pour prendre ses nouvelles fonctions, il est loin de se douter de ce qui l’attend. Et pour cause : la bibliothèque vient de fermer définitivement pour être remplacée par un bibliobus (en fait, un vieux fourgon rouillé). Mais, pire encore, les 15 000 livres de la bibliothèque ont mystérieusement disparu. Et c’est à Israël, devenu malgré lui le premier et sans doute l’unique bibliothécaire-détective au monde, que revient la charge de les retrouver. Durant cette enquête aussi hilarante que loufoque, Israël devra faire face à une population mal aimable, peu coopérative et dotée d’un accent épouvantable. Sans compter que rouler en bibliobus sur les routes étroites du fin fond de l’Irlande n’est pas chose aisée lorsque l’on possède un sens de l’orientation quasi nul. Allant de quiproquos en fausses pistes, finira-t-il par amadouer les habitants et à éclaircir le mystère des livres disparus ?

 

C’est le titre du roman qui m’a d’abord plu ainsi que le résumé qui en fait au dos du livre. Il faut avouer que la couverture est kitchissime (est-ce fait exprès?)! Bref, encore une histoire de livres et de bibliothécaires!

Dans ce roman, le lecteur fait la connaissance d’Israël. C’est un anglais de 30 ans qui a fait des études de bibliothécaire. Sa copine Gloria insiste pour qu’il aille en Irlande du Nord occuper une place de bibliothécaire en chef afin de « booster » sa carrière. Arrivé là-bas, il découvre avec surprise que la bibliothèque a fermé! Israël va devoir conduire un bibliobus. Les choses se compliquent quand il s’aperçoit que tous les livres ont été volés. Le voilà propulsé enquêteur!

L’enquête s’avère assez drôle et loufoque. Israël est un garçon timide, maladroit et vraiment pas doué. C’est une sorte de Mister Bean. Rien ne lui réussit même quand il fait preuve de bonnes intentions. Il conduit le bus et « boum », il défonce la barrière de l’école; il suspecte Ted d’avoir volé les livres et il se voit infliger une bonne correction. Israël est aussi le spécialiste pour faire des doigts d’honneur ou insulter les gens par derrière et se faire quand même attraper!!

Israël est drôle, si drôle que ça en devient parfois agaçant. On se dit qu’il n’est quand même pas doué en relation humaine. Il croit toujours que sa petite amie Gloria l’aime encore alors qu’elle s’est débarrassé de lui en l’envoyant en Irlande! Ses péripéties et ses maladresses vont parfois trop loin. Le héros aurait pu être plus mesuré.

Au niveau de l’intrigue, je n’ai pas grand chose à en dire. Israël cherche à retrouver les livres disparus en commençant par rassembler tous les retards des lecteurs. Il se mêle pour cela à la population irlandaise qui – disons-le franchement – passe pour une bande de paysans mal dégrossis. L’auteur est très caricatural avec ses personnages irlandais un peu attardés dans leur toute petite ville. C’est dommage car l’auteur aurait pu jouer avec plus de finesse et de décalage entre Israël et les habitants du village dans lequel il réside.

Il y a pour moi trop de dialogues dans ce roman. L’intrigue avance rapidement mais je me dis toujours qu’un livre qui contient trop de parlotte est un peu raté. L’auteur semble vouloir écrire des pages et des pages de dialogues entre les personnages comme s’il voulait combler les trous! C’est dommage car il appauvrit l’intrigue et l’enquête du personnage en faisant fi des descriptions. Ses personnages restent trop superficiels et caricaturaux.

Le Mystère des livres disparus reste un bon roman détente. Il m’a paru quand même trop superficiel et caricatural pour en faire un excellent roman. C’est le livre idéal pour la plage cet été!

Publicités

3 réflexions sur “Le Mystère des livres disparus de Ian Sansom

  1. C’est dommage effectivement si l’action est parfois ralentie par des dialogues un peu longuets, mais cela dit l’histoire a l’air complètement loufoque ! Comme tu le dis, pour la plage c’est une super bonne idée !

    • J’ai pensé à toi en le lisant mais franchement ça ne vaut pas le coup. L’irlande est peu décrite et les Irlandais sont vraiment caricaturaux. Tu peux passer ton chemin. Rien de fabuleux ici!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s