Bal masqué, Anthologie du Chat noir

 

 

Bal Masqué, Anthologie

Publié aux éditions du Chat noir,

2017, 408 pages.

 

Au premier temps de la valse, tournoient les étoffes chamarrées. Sous les lueurs vacillantes des chandeliers, les fantômes de la piste attirent les œillades des convives anonymes. Intrigues et complots. Retenue ou décadence. Séduction romantique ou convoitise charnelle. Les loups sur nos visages révèlent ou dissimulent les monstres de nos âmes. Dénudé de votre écorce, venez… Entrez dans la danse de ce perpétuel bal masqué. Auteurs : Estelle Faye, Maude Elyther, Marianne Stern, Elie Darco, Emmanuelle Nuncq, Dee L. Aniballe, Cécile Duquenne, Claire Stassin, Lucie G. Matteoldi, Clémence Godefroy, Céline Chevet, Vincent Tassy, Pascaline Nolot, Fabien Clavel, Pauline Sidre, Mélanie Fazi.

Avec cette sublime couverture, je ne pouvais que craquer pour la dernière anthologie des éditions du Chat noir qui fait toujours la part belle au fantastique. Comme son nom l’indique, cette anthologie regroupe des nouvelles dont le thème central est le bal masqué. Qu’il soit vénitien, horrifique, vampirique, le masque est le fil conducteur du recueil. Masque pour mieux cacher ou à l’inverse pour mieux découvrir?…

Comme dans toute anthologie, j’ai mes préférences. J’ai trouvé certains textes bien trop ampoulés. A trop vouloir en faire, certains auteurs perdent leur lecteur même si le côté formel du texte reste travaillé et très beau. Une nouvelle comme L’orchidée rouge de Maude Elyther m’a laissée de marbre. Je n’ai pas été sensible à la plume de l’auteur. En revanche, d’autre nouvelles m’ont ravie comme celle de Fabien Clavel, Sans que rien manque au monde, qui reste ma préférée. J’ai adoré son personnage, son style, son histoire et je verrais bien son univers développé dans un roman! Il nous plonge au début du 20ème siècle. L’inspecteur Ragon, bibliophile averti, va devoir enquêter au sujet de lettres mystérieuses. J’ai adoré l’ambiance délicieusement surannée.

J’ai également énormément apprécié la nouvelle de Pauline Sidre Les douze invitées, qui réinvente le conte de fée. Douze sœurs sont enfermées dans leur chambre, punies par leur père jusqu’au jour où une étrange invitation leur parvient. Il y a un peu de Barbe bleue dans cette histoire originale où chacune des sœurs prend la parole à tour de rôle.

J’ai aussi été sensible à la plume d’Elie Darco. La façon dont son enquête est menée dans Les Larmes de Lucrèce m’a surprise et j’ai aimé le personnage qu’elle développe. Sa plume est toujours délicieuse et son univers intéressant.

Je passe rapidement sur les nouvelles de Cécile Duquenne avec Têtes de tigre, de Céline Chevet avec Les yeux du corbeau ou encore de Claire Stassin avec Le masque de la mort noire qui m’ont toutes embarquée dans leur univers riche et développé!!

Bal masqué est une anthologie qui rassemble des textes travaillés et intéressants. Une belle manière de découvrir de nouvelles plumes!

Publicités

5 réflexions sur “Bal masqué, Anthologie du Chat noir

  1. Le personnage de Fabien Clavel est déjà dans un roman : « Feuillets de Cuivre » ! Si tu as aimé sa nouvelle ici, tu vas adorer ce recueil d’enquêtes ! 😉

  2. Bonjour Carolivre,

    Merci de cette gentille critique ! « Les Douze Invitées » est mon premier texte publié, c’est donc avec beaucoup d’émotion que je découvre ce que tu en dis. Je n’avais pas particulièrement pensé à « Barbe-Bleue » pendant l’écriture mais, effectivement, il y a un peu de ce conte aussi. A la base, j’ai surtout travaillé sur « Les Souliers usés par la danse » (aussi nommé « Le Bal des douze princesses »), un conte rapporté par les frères Grimm.

    Puisque tu as aimé la nouvelle de Fabien Clavel, je te conseille son roman « Feuillets de cuivre » aux éditions ActuSF, qui met en scène une série d’enquêtes du commissaire Ragon. Très bien écrit, très travaillé, même si je n’avais pas été pleinement conquise par toutes les histoires.

    Encore merci de ton avis et bon samedi à toi,

    Pauline

    • Merci beaucoup pour le commentaire! Je ne connaissais pas le conte dont tu t’es inspirée. En tout cas j’ai aimé cette façon de revisiter l’univers des contes en jouant sur les peurs enfantines avec ce côté grimaçant et grinçant à la fin du texte. La manière de raconter m’a aussi plu: cette façon éclatée, ces points de vue multiples qui rendent le texte plus intense. Au plaisir de te lire très bientôt je l’espère! Un grand merci 🙂

  3. Pingback: Bilan Lectures septembre | Carolivre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s