Le Prieuré de L’oranger de Samantha Shannon

 

Le Prieuré de L’oranger de Samantha Shannon,

Publié aux éditions De Saxus,

2019, 958 pages.

 

Un monde divisé. Un reinaume sans héritière. Un ancien ennemi s’éveille. La maison Berethnet règne sur l’Inys depuis près de mille ans. La reine Sabran IX qui rechigne à se marier doit absolument donner naissance à une héritière pour protéger son reinaume de la destruction, mais des assassins se rapprochent d’elle… Ead Duryan est une marginale à la cour. Servante de la reine en apparence, elle appartient à une société secrète de mages.
Sa mission est de protéger Sabran à tout prix, même si l’usage d’une magie interdite s’impose pour cela. De l’autre côté de l’Abysse, Tané s’est entraînée toute sa vie pour devenir une dragonnière et chevaucher les plus impressionnantes créatures que le monde ait connues. Elle va cependant devoir faire un choix qui pourrait bouleverser son existence. Pendant que l’Est et l’Ouest continuent de se diviser un peu plus chaque jour, les sombres forces du chaos s’éveillent d’un long sommeil…
Bientôt, l’humanité devra s’unir si elle veut survivre à la plus grande des menaces.

Et voilà! J’en suis venu à bout de cette brique de 958 pages! Un beau bébé qui pèse son poids. Le Prieuré de l’oranger est un énorme roman de pure fantasy comme on n’en fait plus! Samantha Shannon a eu le courage de publier ce one shot qui m’a beaucoup plu! S’il y a quelques longueurs (vu la taille du truc, c’est normal), j’ai globalement aimé cette histoire pleine de personnages et de rebondissements.

Le Prieuré de l’oranger c’est d’abord l’histoire d’un reinaume. En effet, dans ce livre, la part belle est faite aux femmes qui la plupart du temps gouvernent, héritent, prennent les décisions. Ouvertement féministe, le roman dépoussière tout ce que l’on a lu dans les romans de fantasy. Il y a d’abord la reine Sabran, aussi belle que froide et sévère; Ead, une supposé demoiselle de compagnie qui s’avèrera être une protectrice hors pair; et enfin Tané, la dragonnière au destin sombre. Les hommes ont au final peu d’importance (sauf Loth peut-être) et sont relégués au second plan.

Ajoutez à cela une intrigue politique et religieuse plutôt bien fichue. En gros l’Est et l’Ouest s’affrontent sur le plan des idéologies religieuses avec au milieu de tout ça, le fameux prieuré de l’oranger, sorte de sanctuaire magique. J’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteure menait ses intrigues en parallèle puisqu’on passe sans cesse de l’Est à l’Ouest en se demandant de quelle manière elle va réussir à rassembler tout ça.

Côté fantasy, on retrouve bien sûr la mythologie des dragons, celle des sorcières et des mages mais aussi des vouivres. Ce qui est original, c’est qu’on sent que l’auteur a puisé dans le répertoire des légendes asiatiques pour mieux réinterpréter les choses. Tout cela fonctionne vraiment bien et donne une touche orientale au roman. J’ai beaucoup aimé découvrir cet univers bien fouillé et bien développé.

Samantha Shannon n’hésite pas non plus à faire vivre à ses personnages des amours homosexuelles qui ne tournent ni au voyeurisme ni au ridicule. C’est une belle prise de risque et cela apporte vraiment de la nouveauté!

Le seul hic vient pour moi de la dernière partie du roman où tout se précipite un peu trop vite à mon goût. Les rebondissements s’enchaînent rapidement et l’affrontement finale m’a laissé sur ma faim.

« Le Prieuré de l’Oranger » est un magnifique roman de fantasy bien construit avec un univers ultra développé.

6 réflexions sur “Le Prieuré de L’oranger de Samantha Shannon

  1. Ahhh, il me donne tellement envie, mais j’avoue que ça me refroidit de savoir qu’il y a des longueurs et que la fin semble précipitée (sur un roman de cette taille, le rythme est très important)
    Mais je crois que je me laisserais quand même tenter par la suite 😀

  2. Pingback: Throwback Thursday #2020-14 – Les Blablas de Tachan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s