Polaris: Point Nemo de Philippe Tessier

Polaris: Point Nemo de Philippe Tessier,

Publié aux éditions Leha,

2021, 320 pages.

Six cents ans après la chute de l’Empire des Généticiens, terrassé par le rêve éphémère de l’Alliance Azure, des nations moribondes se disputent les ressources du dernier refuge de l’humanité : l’océan. Dans les ténèbres des profondeurs s’étendent des cités fantastiques issues de sciences défiant l’imagination, mais aussi des amas de structures et de modules vieillissants dans lesquels les populations tentent de survivre à un univers qui leur est totalement hostile. Perdue en plein milieu du pôle maritime d’inaccessibilité du Gyre du Pacifique Sud, la Station Internationale Nemo est une oasis de lumière dans les abysses insondables de l’océan que l’Organisation des États Sous-Marins a décidé de démanteler. Mais ce qui devait être une mission de routine s’avère beaucoup plus périlleux que prévu. Entre les installations délabrées qui menacent de s’effondrer à tout moment sous l’effet de la pression, le manque de ressources vitales et l’absence de plus en plus inquiétante de tout navire de ravitaillement, l’équipe envoyée sur place se retrouve contrainte de lutter pour survivre… sans se douter que, dans l’obscurité des abîmes, se tapissent bien d’autres dangers.

Polaris est un roman de SF assez original. L’humanité vit à présent dans les océans, sous des dômes immenses. La station internationale Nemo est en passe d’être démantelée car elle est délabrée et située dans un endroit dangereux. A son bord, une poignée d’hommes qui attendent depuis deux ans qu’on vienne les chercher alors que les dangers menacent de toutes parts…

Attention: claustrophobe s’abstenir avec ce roman. Philippe Tessier nous plonge au cœur d’un monde englouti. Ses personnages tentent de garder espoir et de survivre à bord de la station Nemo qui menace de s’écrouler à tout moment. Plongez dans les entrailles de cette station à l’abandon: coursives sombres, écoutilles au bord de la rupture, grincements et autres bruits effrayants, il en faut du sang froid à l’équipage pour ne pas devenir fou. D’autant plus que des dangers plus grands les menaces!

Il s’agit ici du premier tome d’une trilogie. Plus qu’un roman de SF, l’auteur nous livre ici un roman d’aventures et il laisse volontairement planer le mystère sur de nombreux points. C’est à la fois le point fort et faible de ce roman. J’ai beaucoup aimé l’ambiance sombre et post-apocalyptique. C’est assez angoissant de se retrouver coincé dans ce tas de ferraille.

En revanche le format ultra-court m’a laissé sur ma faim. J’aurais tellement voulu en savoir plus sur cet univers, et sur les personnages (mention bien tout de même pour la gouaille de certains…). Tout va très vite et j’ai été frustrée à de nombreuses reprises. D’après ce que j’ai compris, il s’agit ici d’un roman adapté d’un jeu de rôle. Il m’a donc manqué des éléments pour vraiment tout saisir.

Ce « Polaris » est un premier tome de SF qui introduit un monde intéressant. J’attends la suite avec impatience afin d’avoir les réponses à toutes mes questions.

Une réflexion sur “Polaris: Point Nemo de Philippe Tessier

  1. Pingback: Polaris point nemo de Philippe Tessier – Au pays des cave trolls

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s